«Les vieux ont bon dos!»

Avec agence

— 

Près de six Français sur dix (59%) ne travailleront pas le lundi de Pentecôte, principalement parce que leur entreprise ou leur administration sera fermée ce jour-là, selon un sondage Opinionway publié vendredi dans le quotidien gratuit Métro.
Près de six Français sur dix (59%) ne travailleront pas le lundi de Pentecôte, principalement parce que leur entreprise ou leur administration sera fermée ce jour-là, selon un sondage Opinionway publié vendredi dans le quotidien gratuit Métro. — Mychèle Daniau AFP/Archives

Le lundi de Pentecôte redevient un jour férié. Le principe d'une «journée de solidarité» choisie au sein de l'entreprise reste conservé. Fin décembre, le secrétaire d'Etat à la Prospective, Eric Besson, avait proposé trois scénarios pour mettre fin au «désordre» généré par le jour férié travaillé. Xavier Bertrand n'en aura finalement retenu qu'un: qu'il soit fixé librement par entreprises et administrations.

Une nouvelle qui vous fait réagir et vous laisse plutôt dubitatifs, comme dans le commentaire de Fred: «Par solidarité on va nous demander de donner un jour de congé où un jour de RTT, elle est où l'affaire, en gros on nous demande de repasser en dessous des cinq semaines de congés payés, car je n'ai pas de RTT à revendre... travaillez plus pour gagner plus, j'ai pas encore vu la différence...»

Cecilelesieur lance, elle, «le lundi de Pentecôte est toujours resté un jour férié au regard de la loi... un seul jour est obligatoirement chômé dans le code du travail: le 1er mai... Qui dit férié ne dit pas forcément chômé!» Quant à Terrien, il se demande: «A-t-il enfin été redistribué cet argent collecté pour les personnes âgées? Les vieux ont bon dos! rappelez vous la vignette!»

Continuez à nous donner votre avis. Quel devrait être selon vous le statut du lundi de Pentecôte? Dites-le nous ci-dessous...