Votre pronostic au début de la saison

LIGUE 1 En jeu, il y avait l'inestimable satisfaction d'avoir eu raison et d'en avoir la preuve...

— 

L'attaquant brésilien Fabinho a inscrit le but le plus rapide de l'histoire des compétitions de la FIFA en ouvrant la marque dès la 9e seconde contre la Nouvelle-Zélande (score final: 7-0) lors d'une rencontre du Mondial des moins de 17 ans, samedi à Jeju.
L'attaquant brésilien Fabinho a inscrit le but le plus rapide de l'histoire des compétitions de la FIFA en ouvrant la marque dès la 9e seconde contre la Nouvelle-Zélande (score final: 7-0) lors d'une rencontre du Mondial des moins de 17 ans, samedi à Jeju. — Andrew Yates AFP/Archives

La saison de Ligue 1, c'est fini. Mais, en septembre déjà les internautes de 20minutes.fr en avaient deviné l’issue. Après six journées de championnat et à la veille de la septième, nous avions effectivement dépouillé vos nombreux pronostics (107).

Pour vous, Lyon allait gagner devant Bordeaux, l’OM, Monaco, Saint-Etienne et Rennes. Côté reléguables, Nice et Auxerre étaient mal barrés, Caen pratiquement assuré de descendre et Metz déjà en Ligue 2 (vous étiez 70 à penser qu’ils finiraient derniers et 16 avant-derniers).

Pour ce qui est des buteurs, c'était Djibril Cissé (Marseille) qui sera le meilleur devant Vahirua (Lorient), Benzema (Lyon), Piquionne (Monaco), Savidan (Valenciennes), Pauleta (Paris), Grafite (Le Mans) et Bellion (Bordeaux).

Ci-dessous, les commentaires de l'époque, et vos réaction d'aujourd'hui…

Petit rappel du principe:
«De toute façon, je l'avais dit que Lorient finirait premier...» Pour enfin avoir le plaisir de rétorquer à Michel de la compta que «non, il avait misé Lyon et que oui, il n'y connaît rien au foot», 20minutes.fr a lancé son concours de pronostic sur la LIgue 1. Le principe: on annonce les trois premiers et les trois derniers, plus le meilleur buteur. Bien entendu, il n'y avait rien à gagner d'autre que son nom sur 20minutes.fr à la fin du championnat, comme étant l'internaute qui s'y connaît le mieux en ballon... et la possibilité (inestimable) de moucher Michel de la compta' preuve à l'appui...