«Des députés relégués au rang de figurants»

DEBAT ET BLOGS L'avis des internautes sur ce taux de participation très bas et sur les élections en général...

— 

Quarante-six pour cent des électeurs affirment qu'ils voteront au second tour de l'élection présidentielle par rejet de l'autre candidat, contre 51% par adhésion au candidat qui recevra leur suffrage, selon une étude TNS Sofres pour RTL et Le Monde, rendue publique dimanche.
Quarante-six pour cent des électeurs affirment qu'ils voteront au second tour de l'élection présidentielle par rejet de l'autre candidat, contre 51% par adhésion au candidat qui recevra leur suffrage, selon une étude TNS Sofres pour RTL et Le Monde, rendue publique dimanche. — Philippe Huguen AFP/Archives

Les internautes de 20minutes.fr/etvous expliquent l’abstention et le «désintérêt» par la trop forte puissance du président : «La présidentialisation du régime politique ne laisse que peu ou même pas du tout de marges d'influence aux députés qui sont relégués au rang de figurants voir de godillots», écrit par exemple Zouga.

Ils se plaignent également de ne pas connaître assez les candidats de leur circonscription pour pouvoir se prononcer. «Leur appartenance à un parti n'est pas le seul indicateur de vote pour moi. J'ai décidé de ne m'exprimer qu'au second tour des législatives», dit Anne Honym.

Ne reste plus que Perlette pour rêver sur le blog d’Azouz Begag: «Vous êtes élu député au premier tour avec plus de 64% des voix! Deuxième, le candidat PS et troisième avec moins de 10%, le candidat UMP sortant! Je suis super contente, j'ai voté pour vous ce matin, Azouz président!»

Quant à Banquise Tropicale, comme Panamorama pour les résultats parisiens, il suit la soirée électorale dans une séance de live blogging effrénée devant sa télé: «Marielle de Sarnez dans un exercice de faux cuisme», lance-t-il par exemple. Et Guy Birenbaum ne manque pas d’humour lui non plus…

Le taux de participation aux législatives est particulièrement bas. Continuez à nous donner votre avis, ci-dessous…