Que penser des vacances de Sarkozy?

DEBAT Nos internautes s'expriment sur la croisière du futur Président...

PA

— 

Le yacht Paloma, le 8 mai, au large de Malte
Le yacht Paloma, le 8 mai, au large de Malte — Darrin Zammit Lupi / Reuters

Les vacances du futur Président Sarkozy provoquent une polémique dans la presse… et chez nos internautes.

Contrairement à ce que notre sondage révèle (une majorité de ceux qui y ont participé estiment que Nicolas Sarkozy fait ce qu’il veut), pour pratiquement tous les commentaires d’internautes, «on a la preuve que Sarko nous mène en bateaux», comme le dit Moly. Lancien estime effectivement que c’est ainsi que «52% ( 53% - 1% de pleins de fric) de bons petits Français se réveillent se disant (tout bas) "on m'a encore pris pour un con!".»

Moins vindicatif, Gpas écrit: «Nul ne peut contester le droit de Sarkozy de prendre des vacances. Mais ce n'est pas judicieux de se les faire offrir, pour une valeur de 25 années de SMIC, par un homme d'affaire patron d'Havas, 6e groupe mondial de communication.»

D’autres (beaucoup plus rares) prennent la défense du futur Président, comme Hugo-chrome qui dit: «Il a bien raison! On a bien entretenu la fille à Mitterrand avec l'argent du contribuable, mais là, ça ne gênait pas la gauche caviar! Au moins pour le coup là il ne s'agit pas de notre argent.» Jimmy va dans le même sens: «A lire tous ces commentaires, je constate que le Français est vraiment le plus envieux de la terre ainsi que le plus critiqueur, vous ne vouliez tout de même pas qu'un président de la république passe ses vacances sur un zodiac et couche ou déjeune dans un hôtel formule 1. Il n'y a qu'à se rappeler les frasques de Mitterrand.»

Aegidius, quant à lui, lance, «laissez-lui un peu de solitude à cet homme, un peu de repos bien mérité après un effort aussi exceptionnel» juste avant de dire «le temps qu’il s’aperçoive par lui-même qu’il ne pourra tenir ses promesses dans pratiquement aucun domaine!»

Et Rigoletoto de dire, « j'en pense le plus grand bien, mais il faut qu'il y reste... en retraite, car son quinquennat commence plutôt mal. Débauche de luxe, tout dans l'apparence, et... attendons la suite, qui risque de suivre le même chemin. »

Le débat continue ci-dessous…