«Le bipartisme, quel horreur!»

— 

La gauche a poursuivi mercredi sa guérilla parlementaire au Palais-Bourbon contre le Contrat première embauche (CPE), alors que le recours à l'article 49.3 de la Constitution permettant une adoption sans vote planait sur les débats.
La gauche a poursuivi mercredi sa guérilla parlementaire au Palais-Bourbon contre le Contrat première embauche (CPE), alors que le recours à l'article 49.3 de la Constitution permettant une adoption sans vote planait sur les débats. — Stéphane de Sakutin AFP/Archives

François Bayrou poursuit sa progression dans les sondages où il atteint jusqu'à 19% des intentions de vote au premier tour, réduisant l'écart qui le sépare de ses principaux rivaux, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Le candidat UDF, qui bataille inlassablement contre le clivage droite-gauche, n'a de cesse de promettre un gouvernement d'union nationale s'il accède à l'Elysée, allant même jusqu'à évoquer un «Premier ministre de gauche».

Et vous qu'en pensez-vous? La France peut-elle échapper au clivage droite-gauche?