Moins de pub = moins d'obèses?

— 

L'obésité continue à progresser en France, où l'on dénombre 5,9 millions d'obèses --soit 2.347.000 de plus qu'il y a neuf ans-- et même si cette courbe tend à ralentir, ce n'est pas le cas des formes les plus graves, selon une enquête baptisée ObEpi publiée mardi.
L'obésité continue à progresser en France, où l'on dénombre 5,9 millions d'obèses --soit 2.347.000 de plus qu'il y a neuf ans-- et même si cette courbe tend à ralentir, ce n'est pas le cas des formes les plus graves, selon une enquête baptisée ObEpi publiée mardi. — Jean-Charles Sexe AFP/Archives

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir souhaite que les publicités télévisées pour les produits alimentaires trop riches en graisses, sucre ou sel soient proscrites pendant les programmes pour enfants, afin de lutter efficacement contre l'obésité. Qu'en pensez-vous?