Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
MUSIQUELe RN veut interdire le show de Médine pour ses piñatas à l’effigie d’élus

Clermont-Ferrand : Après les piñatas à l’effigie d’élus, le RN réclame l’annulation du concert de Médine

MUSIQUE
Le groupe Rassemblement national du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a demandé au préfet du Puy-de-Dôme d’annuler le concert de Médine prévu samedi. Lors de précédents shows, le rappeur avait lancé des piñatas à l’effigie d’élus RN à son public
Le rappeur Médine a lancé vers son public des piñatas à l’effigie d’élus RN et Reconquête samedi à Agen, le 1er avril, après avoir lancé des fléchettes sur les portraits des deux hommes politiques de droite et d'extrême droite qui se sont opposés à sa venue à Albi, une semaine plus tôt. (Illustration)
Le rappeur Médine a lancé vers son public des piñatas à l’effigie d’élus RN et Reconquête samedi à Agen, le 1er avril, après avoir lancé des fléchettes sur les portraits des deux hommes politiques de droite et d'extrême droite qui se sont opposés à sa venue à Albi, une semaine plus tôt. (Illustration) - SADAKA EDMOND / Sipa
Elise Martin

E.M.

Après Albi, puis Agen, c’est au tour de Clermont-Ferrand. Des élus d’extrême droite de la région Auvergne-Rhône-Alpes s’opposent au concert de Médine. Le rappeur originaire du Havre doit se produire samedi, dans la salle de la Coopérative de mai.

Le président du groupe Rassemblement national Andréa Kotarac et le conseiller régional Brice Bernard ont cosigné un communiqué demandant la déprogrammation du show au préfet du Puy-de-Dôme. Ils reprochent à l’artiste, qu’il qualifie « de dangereux pour le pays », des « incitations à la violence » à l’égard d’autres élus.

Médine répond sur Twitter

Lors de ses deux dernières représentations, l’interprète d’Allons zenfants a lancé à son public des piñatas et des fléchettes à l’effigie des personnes qui s’étaient opposées à ses concerts.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Contacté par 20 Minutes, Hervé Deffontis, directeur de la communication de la salle, assure que le concert aura bien lieu et qu’il ne sera pas déprogrammé. « On attend entre 800 et 1.000 personnes », explique-t-il. Il souligne également que la Coopérative de mai « ne cautionne pas la violence sur scène ». « Tout se passera bien samedi, dans le calme », garantit-il.

De son côté, la préfecture du Puy-de-Dôme a indiqué avoir été « informée de la volonté du Rassemblement national à travers les réseaux » en l’absence de la réception dudit courrier. « A l’heure actuelle, il n’existe pas d’éléments qui peuvent justifier d’une nuisance à l’ordre public et donc d'une interdiction de l'évènement », font savoir les services de l’Etat.

En réponse au conseiller régional du RN, l’artiste a simplement écrit « à samedi Clermont-Ferrand » sur Twitter.

Sujets liés