Pour l’écrivain et musicien Gaël Faye, savoir « prendre le temps de s’ennuyer » est essentiel

KEEP COOL Brut, partenaire de « 20 Minutes », recueille les réflexions de cet artiste pluridisciplinaire

20 Minutes avec Brut
L'importance de l'ennui selon Gaël Faye — 20 Minutes - Brut

Musicien et écrivain, Gaël Faye profite de la réédition de son livre L’ennui des après-midi sans fin (éditions Les Arènes) pour faire l’éloge des temps d’ennui qu’il a connus – et appréciés – durant son enfance.

« Aujourd’hui, on est happé en permanence, sursollicités par nos écrans, par l’information, le fracas, le bruit du monde, regrette l’auteur du multirécompensé Petit pays. Et je pense que c’est quelque chose que l’on fait parce qu’on a peur du vide. On a désappris à être dans le silence et à être simplement avec soi ».

« L’ennui, c’est la meilleure école d’apprentissage de soi, admet Gaël Faye. C’est un temps qui nous appartient. Et c’est surtout un temps dont on n’attend rien et où peuvent se produire des aventures, des surprises. L’ennui joyeux et créatif de l’enfance est une aventure en soi ».