Loretta Lynn, légende de la musique country américaine, est morte

Culture L’icône de la country Loretta Lynn s’est éteinte mardi à 90 ans, après plus de six décennies de carrière

20 Minutes avec AFP
— 
Loretta Lynn, en pleine représentation à Nashville.
Loretta Lynn, en pleine représentation à Nashville. — AFP

La country est en deuil. Le monde de la chanson vient de perdre Loretta Lynn, décédée à l’âge de 90 ans, selon un communiqué de sa famille. La native du Kentucky fut l’une des premières femmes à arriver au sommet de la country aux Etats-Unis, dans les années 1960 et 1970, en évoquant plus ouvertement que jamais auparavant la sexualité et la vie intime des femmes.



Son tube de 1966 « You Ain’t Woman Enough (To Take My Man) » s’est retrouvé directement en tête des hit-parades et a fait d’elle la première chanteuse country à écrire un tube numéro un. La même année, elle avait écrit avec « Dear Uncle Sam » l’un des premiers titres évoquant la tragédie de la guerre du Vietnam.



« Loretta a arrêté de chanter »

En 2021, un mois avant d’avoir 89 ans, elle avait sorti l’album « Still Woman Enough », qui comprenait des réenregistrements et de nouveaux morceaux. Au magazine Billboard, elle avait confié qu’elle ne prendrait jamais sa retraite musicale : « Quand je serai six pieds sous terre, ils pourront dire : Loretta a arrêté de chanter. »