VIDEO. Réalisateurs de clips de Jain et Orelsan, Greg&Lio enchaînent les Grammys et les Victoires

MUSIQUE Nommés fin janvier aux Grammy Awards pour leur clip du morceau «Makeba» de Jain, les Strasbourgeois d'origine Greg&Lio enchaînent (encore) avec les Victoires de la musique pour leur clip de «Basique» d'Orelsan...

Bruno Poussard

— 

Lionel Hirlé (à gauche) et Grégory Ohrel (à droite) lors des Grammys fin janvier aux Etats-Unis. Lancer le diaporama
Lionel Hirlé (à gauche) et Grégory Ohrel (à droite) lors des Grammys fin janvier aux Etats-Unis. — Document remis Greg et Lio.
  • Nommés pour la première fois aux Grammy Awards fin janvier, Greg&Lio n'ont néanmoins pas remporté de prix à New York avec Jain.
  • Mais ces deux talentueux réalisateurs de clips originaires de Strasbourg sont en lice pour une deuxième Victoire de la musique consécutive.

A New York, ils ont fait péter le costard, dimanche 28 janvier. Nommés pour la première fois aux Grammy Awards pour la vidéo du morceau Makeba de Jain, Greg & Lio ont toutefois laissé le prix du meilleur clip musical aux Little Homies et à Dave Meyers pour Humble du rappeur Kendrick Lamar. Sans déception, selon Gregory Ohrel :

« On ne s’attendait tellement pas à être nommés… Encore moins face à Jay Z ou Kendrick Lamar. Alors on était un peu comme des enfants à Disney, en trouvant tout super beau. C’était un pur kif de A à Z ! »

>> A lire aussi : VIDEO. Retour sur la cérémonie très politique des Grammy Awards en 2018

Déjà une Victoire de la musique en 2017 avec Makeba de Jain

Pour se consoler, le duo de jeunes réalisateurs tentera de décrocher ce vendredi 9 février sa deuxième Victoire de la musique consécutive, pour Basique d'Orelsan. Un clip (qui avait dévoilé la date de sortie de l’album du rappeur) déjà vu 46 millions de fois sur YouTube - contre 37 millions pour Makeba qui leur a déjà valu ce prix en 2017.

Lionel Hirlé complète : « On est touchés d’être sélectionnés une deuxième fois de suite. Mais on y va avec ambition, on a envie de concrétiser ! » Enfants des eighties originaires des quartiers de Cronenbourg et de la Robertsau à Strasbourg, Gregory Ohrel et Lionel Hirlé ne se sont pourtant rencontrés que plus tard, en études à l’École supérieure de réalisation audiovisuelle de Paris en 2004. Passionnés de musique et d’image, les deux garçons ont vite décidé de monter le duo Greg & Lio à la sortie :

« Le clip est un bon média, on peut profiter de l’exposition d’un artiste pour raconter quelque chose. »

 

Des clips tournés à l’étranger pour faire découvrir d’autres cultures

Surtout quand la liberté est grande, comme avec Orelsan et son producteur Skread, très intéressés et avec qui de gros brainstormings s’invitent. Car ce sont bien les deux anciens élèves des lycées Marie Curie et Jean Sturm qui ont notamment proposé de tourner Basique sur un pont en construction en Ukraine qu’ils connaissaient déjà, mais de nuit.

Grâce à de longues recherches sur Internet et l’appui de productions locales, les Alsaciens ont ainsi déjà bourlingué dans de sacrés spots de quatre continents : l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie. Des destinations que ces curieux apprécient pour « le renouvellement », « l’émulsion créative » ou la valorisation de « différentes cultures ».

C’est ainsi que Greg & Lio ont placé des graffeurs et danseurs traditionnels dans les clips de Dynabeat et Makeba tournés en Thaïlande et en Afrique du Sud : « C’est une manière de mettre un morceau d’âme du pays en sortant des clichés, en montrant d’autres angles. » En rêvant encore d’ailleurs, ils pensent aujourd’hui au Japon, entre autres.

Gregory Ohrel et Lionel Hirlé, respectivement à gauche et à droite de Jain.
Gregory Ohrel et Lionel Hirlé, respectivement à gauche et à droite de Jain. - Document remis Greg et Lio.

De belles collaborations en huit ans, dans le hip-hop, notamment

Après une toute première réalisation musicale en Alsace, Greg & Lio ont doucement pris leur envol avec le clip d'un remix (par Yuksek) de Salade Tomates Oignons de Booba, il y a huit ans. Avec un penchant clair pour le hip-hop - mais sans exclusivité -, ils ont depuis tourné pour Kaaris, Booba, Patrice, Gringe ou James Morrison. Des artistes qu’ils apprécient.

Mais ce qui les fait vraiment vivre, c’est la publicité, pour des marques commeHaribo ou Tropicana (aux côtés de Jo-Wilfried Tsonga). Fans d’images au sens large du terme, ils se verraient bien désormais se lancer aussi dans la fiction, en court-métrage pour débuter. Des pistes sont lancées. Pas moyen d’en savoir plus. Comme pour leurs prochains clips. Mais auraient-ils un artiste avec qui ils rêveraient tourner ? Ils sourient:

« Comme Kendrick Lamar vient de nous prendre un Grammy Award, ce ne serait pas mal de faire un clip avec lui un jour et d’en gagner un, mais ensemble cette fois ! »