Pourquoi on ne croit pas du tout au retour des Spice Girls

MUSIQUE On n’a absolument rien contre l’idée d’un retour des Spice Girls mais, malgré les infos du « Sun », plusieurs éléments nous invitent à la prudence…

Fabien Randanne

— 

Le 12 août 2012, les Spice Girls se sont exceptionnellement reformées pour la cérémonie de clôture des JO de Londres.
Le 12 août 2012, les Spice Girls se sont exceptionnellement reformées pour la cérémonie de clôture des JO de Londres. — CHAMUSSY/NIVIERE/SIPA

Ces derniers jours, les médias du monde entier se sont emballés sur l’annonce du retour des Spice Girls. Selon The Sun, les cinq artistes préparent un nouvel album et une émission télé spéciale. Un événement « major » sur la planète pop qui n’avait pas vu Baby (Emma Bunton), Sporty (Melanie Chisholm), Scary (Melanie Brown), Ginger (Geri Halliwell) et Posh (Victoria Beckham) chanter ensemble depuis la mémorable cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Londres en 2012.

Mais il ne faut pas crier « Girl poooooweeeeeer » trop vite. Car, en dehors de la source anonyme citée par le tabloïd britannique, rien n’a été officialisé. Or, on pourrait penser qu’une telle annonce, vingt ans après la sortie du tube Wannabe, aurait été faite en grande pompe en convoquant tapis rouge et le barnum médiatique de rigueur.

Victoria Becham n’aurait jamais été contactée

Plusieurs éléments laissent à penser que la reformation tant attendue du groupe n’est pas pour demain. « Convaincre Victoria a été un coup d’éclat étant donné qu’elle était la plus réfractaire à une réunification », racontait la source anonyme du Sun dimanche. Patatras, ce mardi, un interlocuteur à l’identité tout aussi secrète a affirmé à TMZ que Posh n’a pas la moindre intention de renouer avec l’aventure Spice Girls, qu’elle se concentre sur sa marque de mode. Et elle n’aurait d’ailleurs jamais été contactée pour de quelconques négociations sur ce retour musical.

Geri Halliwell, dans un article de Red publié il y a une dizaine de jours, déclare au sujet de son statut de pop star, qu’elle est « passée à autre chose ». Maman de deux jeunes enfants, elle explique que le rythme des concerts n’est pas compatible avec son souhait de s’occuper pleinement d’eux.

Mel C a « sa propre musique »

Melanie C, quant à elle, qui va finir l’année en se produisant aux Pays-Bas, en Belgique au Luxembourg et en Allemagne dans le cadre du show Night of The Proms, a déclaré dans un podcast mis en ligne la semaine dernière qu’elle avait deux nouveaux projets pour l’année prochaine. Mais ceux-ci concerneront probablement sa carrière solo car l’ex-Sporty Spice répète souvent qu’elle est heureuse de se consacrer « à [sa] propre musique ».

En résumé, cette nouvelle annonce sur un retour des Spice Girls a de grandes chances de rejoindre le cimetière des rumeurs de reformation du groupe qui, depuis une dizaine d’années, sont aussi vite enterrées qu’elles sont apparues.