Johnny Halliday ou encore Charles Aznavour reçoivent-ils des aides destinées aux «jeunes artistes»?

POLEMIQUE Les aides pour les « jeunes créateurs » de l'année 2015 auraient été distribuées à des artistes comme Johnny Halliday, Charles Aznavour ou Eddy Mitchell...

Claire Barrois

— 

Johnny Halliday et Eddy Mitchell en 2014, lors de la sortie du film «Salaud on t'aime»
Johnny Halliday et Eddy Mitchell en 2014, lors de la sortie du film «Salaud on t'aime» — PJB / Sipa

Selon une enquête du site Lelanceur.fr, une grande partie des allocations du fonds d’aide pour les jeunes créateurs de la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) seraient destinés à des artistes bien confirmés.

A en croire, l’article, Chimène Badi en tête, suivie par Charles Aznavour, Johnny Hallyday ou encore Eddy Mitchell sont les grands gagnants du fonds d’aide défini par Catherine Tasca, ancienne ministre de la Culture, comme devant « aider les jeunes créateurs pas encore connus ». Et pourtant,la SCPP assure « qu’en 2015, 84 % du montant de ses aides aux producteurs et 94 % des projets aidés pas la SCPP allant à des producteurs concernent des artistes non confirmés, dit "jeunes talents" ».

« La moitié des aides versées aux artistes confirmés »

Lelanceur.fr conteste ces chiffres et « évalue plutôt à près de la moitié du total les aides versées qui ont bénéficié aux artistes confirmés ». Par exemple, Chimène Badi, signée chez Universal, a touché l’aide la plus importante, d’un montant de 185 000 euros. « Soit près de 40 fois plus que la moyenne des aides qu’ont touché les autres adhérents de la SCPP », précise Lelanceur.fr.

Voici le Top 10 des subventions accordées par la SCPP selon les chiffres établis par le site :

  1. Chimène Badi, Au-delà des maux – 184.912 euros
  2. Charles Aznavour, Encores – 166.470 euros
  3. La légende du roi Arthur – 151.090 euros
  4. Eddy Mitchell, Quelque chose a changé – 128.960 euros
  5. Sur la route des Enfoirés – 127.780 euros
  6. Johnny Hallyday, De l’amour – 115.932 euros
  7. Zazie, Encore heureux – 104.004 euros
  8. Christophe, Les Vestiges du chaos – 101.028 euros
  9. Tribute to Alain Souchon – 83.200 euros
  10. Les Innocents, Mandarine – 82.732 euros