Biélorussie: Des douaniers confondent les Red Hot Chili Peppers avec Metallica

MOMENT GENANT Les douaniers biélorusses auraient dû regarder de plus près les papiers d'identité des rockeurs...

F.R.

— 

Les Red Hot Chili Peppers en février 2016.
Les Red Hot Chili Peppers en février 2016. — Steve Jennings / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les douaniers ne sont pas forcément physionomistes. La preuve avec cette amusante mésaventure qui est arrivée aux Red Hot Chili Peppers en Biélorussie. Le groupe de rock était à l’aéroport quand des douaniers leur ont demandé des autographes. Mais plutôt que de les inviter à signer, par exemple, sur un exemplaire de The Getaway, leur dernier album, ils leur ont tendu des images de… Metallica.

« Ils ont insisté pour qu’on signe quand même »

« Nous avons tenté d’expliquer que nous n’étions pas Metallica, mais ils ont insisté pour qu’on signe quand même », a raconté Michael Balzary, alias Flea, le bassiste sur Instagram, en commentant une photo de cet instant un peu gênant.

« Ils étaient en position de force », a-t-il ajouté, en précisant qu’il avait effectivement joué Fight With Fire avec Metallica une fois. Il n’empêche qu’il a tenu à mettre les points sur les i sur le réseau social « Je les adore, mais je ne suis pas Robert Trujillo ».