Ils ont connu leur «Premier Grand Studio RTL»

MUSIQUE Les quatre lauréats du concours organisé en partenariat avec RTL et « 20 minutes » ont joué en live sur la scène du Grand Studio…

Benjamin Chapon

— 

Les lauréats du concours
Les lauréats du concours — Fred Bukajlo Sipa Press

L’enregistrement du concert des quatre lauréats du concours organisé en partenariat avec 20 Minutes, Mon premier grand studio RTL sera diffusé samedi 18 juin à 15h (rediffusion de 23h à minuit). Nous avons pu assister à cet enregistrement où deux groupes, Tales et Miss America, ainsi que deux chanteuses, Alma Forrer et Nawel Ben Kraïem, choisis par le public et le jury parmi plus de 400 candidats, se sont donnés en concert  sur la scène du grand studio de RTL.

« On a l’habitude de jouer dans le métro, alors là, forcément, c’était caviar, rigole Chris, chanteur de Tales. Le confort de scène est juste génial ! » Même son de cloche Nawel Ben Kraïem : « J’ai pu venir avec mon groupe entier. L’équipe avait une grande attention au son et c’est hyperimportant pour moi, pour mon projet, parce que je travaille vraiment beaucoup le son. C’est génial de pouvoir présenter mon travail dans ces conditions-là plutôt que dans un format guitare voix qui est toujours frustrant. »

Globalement « fiers et honorés », les candidats n’ont pas semblé plus impressionnés ou stressé que ça en revanche. « On a été très bien reçu dans ce magnifique endroit, par des gens adorables et compétents, raconte Lola Evangelista, bassiste de Miss America. On n’avait aucune raison de stresser. »

Elargir son audience

Maintenant, les jeunes artistes attendent avec impatience la diffusion de leurs prestations. Le groupe Tales encore « 100 % indépendants » espèrent que des professionnels les contactent. « On cherche un peu un tourneur pour pouvoir jouer plus régulièrement. » Déjà plus avancé dans leur carrière avec des premières parties pour Johnny Hallyday, Les Insus ou Louise Attaque, Miss America est ravi de passer sur une grande radio nationale. « On fait du rock’n’roll en anglais. C’est une musique que les radios ne passent pas souvent. Alors forcément, là, c’est une belle opportunité. Le premier passage radio, c’est important pour une carrière. Commencer par la plus grande radio de France, c’est pas mal… »

« Très heureuse de l’expérience », Nawel Ben Kraïem est ravie de pouvoir partager sa musique avec le plus grand nombre. « Ma route est assez personnelle pour l’instant, je suis passée par les réseaux alternatifs. Cette expérience est l’occasion d’élargir mon audience. Parce que ça sert à ça la pop, à parler à tout le monde même quand, comme moi, on porte une musique hybride, une vision du monde très personnelle. »