Michel Polnareff sortira un nouvel album début 2016

MUSIQUE L’interprète de « On ira tous au paradis » a annoncé au « Parisien - Aujourd’hui en France » qu’un premier extrait de son nouvel opus sortira d’ici à la fin de l’année…

Fabien Randanne

— 

Michel Polnareff, son fils Louka et sa compagne Danyellah, le 20 juin 2015, à Montluçon (Allier).
Michel Polnareff, son fils Louka et sa compagne Danyellah, le 20 juin 2015, à Montluçon (Allier). — THIERRY ZOCCOLAN / AFP

C’est bientôt la fin de vingt-cinq ans d’attente pour les fans. Michel Polnareff, qui n’avait pas livré d’opus original depuis Kâma-Sutra, sorti en 1990, reviendra début 2016 avec un nouvel album. Auparavant, il aura fait un cadeau de Noël aux plus impatients : « Il y aura un premier extrait avant la fin de l’année. Nous hésitons entre deux ou trois chansons », révèle le chanteur au ParisienAujourd’hui en France.

Sur Facebook, l’artiste a entretenu le suspense avec humour en publiant une photo de Swann Nambotin.

RV mardi matin 8 décembre 2015Première intervention 07:00 heure française Deuxième intervention 09:00 heure française @LVT_RTL

Posté par Michel Polnareff Officiel sur samedi 5 décembre 2015

 

Une image énigmatique qui prend tout son sens et ne laisse aucun doute sur le come-back lorsque l’on sait que le jeune comédien est célèbre pour son rôle de Victor dans la série… Les Revenants.

La nouvelle photo de profil du compte officiel Facebook de Michel Polnareff n’est pas non plus passée inaperçue. Beaucoup pensent qu’il s’agit du visuel de ce nouvel album tant espéré.

 

 

L’opus inédit devrait se composer de sept chansons et de trois instrumentaux. « Il y a des chansons longues, il y aura plusieurs versions pour certaines sur différents supports. (…) C’est un album qui ne ressemble à aucun de ceux que j’ai faits. (…) Aucun titre ne ressemble à un autre, cela va du big band à des chansons presque folk, mais dans l’ensemble, c’est pop-rock », promet Michel Polnareff aux quotidiens francilien et national.

« Mon disque est profondément gai, il faut qu’on s’évade »

Une chose est certaine : aucun morceau n’abordera l’actualité. « Je n’exploiterai jamais musicalement les journaux télévisés », insiste l’artiste. Sur RTL, il a confié que les thèmes qui l’ont inspiré sont « l’avenir de cette planète, l’amitié entre les hommes, l’amour pour les femmes ». Une chanson devrait évoquer « la solitude de beaucoup dans ce monde, notamment à l’occasion des fêtes de Noël » et une autre, Louka’s Song, sera dédiée à son fils de 4 ans. « Mon disque est profondément gai, il faut qu’on s’évade », a assuré Michel Polnareff à la radio.

L’interprète de Lettre à France a également annoncé qu’il sillonnera au printemps les routes de l’Hexagone. Sa tournée de 70 dates débutera à Bercy, à Paris, les 7, 8, 10 et 11 mai et passera par plusieurs festivals (les Vieilles Charrues, à Carhaix ; les Nuits de Fourvière, à Lyon…).