«J’ai trouvé Mylène Farmer passionnante», assure The Avener

MUSIQUE Le DJ niçois a raconté à Pure Charts comment s'est passée sa collaboration avec la chanteuse...

F.R.

— 

The Avener lors du concert Electro Shock organise par Virgin Radio au Zénith de Paris, le 23 octobre 2015.
The Avener lors du concert Electro Shock organise par Virgin Radio au Zénith de Paris, le 23 octobre 2015. — SIPA

On lui doit la musique de Stolen Car, le duo entre Sting et Mylène Farmer qui figurera sur Interstellaires, le nouvel album de la chanteuse en vente dès ce vendredi. Le DJ niçois The Avener, alias Tristan Casara, a raconté à Pure Charts les conditions de sa rencontre avec l’auteure et interprète de Désenchantée. « C’est une personne aussi charismatique que douce, très ouverte d’esprit. Une artiste à part entière, pas du tout un projet, quelqu’un de vrai et de vraiment concentrée sur son travail. J’ai trouvé cette personne passionnante, c’est le mot », assure-t-il.

The Avener, qui s’est fait connaître pour ses « reworks » musicaux moins orientés vers le grand public, qualifie Mylène Farmer d’« icône » et se souvient qu’il se passait « en boucle », une cassette audio de la chanteuse alors qu’il avait 4 ou 5 ans. Il précise que c’est elle qui l’a contacté en vue d’une collaboration sur l’album qu’elle préparait. « J’ai la chance de compter Mylène Farmer parmi les admiratrices de mon travail. Je n’ose pas dire "fan" mais vraiment, les mots qu’elle m’a dits quand on s’est rencontrés pour la première fois m’ont beaucoup touché », se réjouit-il.

« On a tout de suite collé, Sting, elle et moi »

« Elle m’a laissé carte blanche sur l’instru et je lui ai envoyé très vite une démo. On a tout de suite collé, Sting, elle et moi », poursuit The Avener au sujet de Stolen Car, le morceau de l’ex-leader de Police qu’il a revisité. Il déplore n’avoir pas pu mettre sa patte sur d’autres chansons, faute de temps. Mais, pour lui, cette rencontre a été « un moment extraordinaire » qui l’a incité à revoir ses certitudes en matière de préférences musicales. « Il a fallu s’ouvrir un peu plus à la découverte et faire mûrir les goûts (…) Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, il y a une vraie passion. »

De son côté, Mylène Farmer a accordé une interview pour le numéro de Gala à paraître ce mercredi. Au sujet des nouvelles collaborations qu’elle a sollicitées pour Interstellaires, elle déclare : « Je n’ai pas le sentiment de chan­ger, mais celui d’avan­cer, de décou­vrir… (…) Je ne conçois pas un nouvel album sans une dose d’aven­ture. » A en juger par ces mots The Avener et elle sont au diapason.