Björk n’est pas devenue une chanteuse normale

MUSIQUE La chanteuse islandaise sort son neuvième album, Vulnicura…

Benjamin Chapon
— 
La chanteuse Björk
La chanteuse Björk — Inez and Vinoodh

Le nouvel album de Björk est salué pour son retour à une certaine «simplicité» mélodique. C’est vrai qu’après plusieurs albums expérimentaux, Vulnicura est plus abordable et plus agréable à l’écoute.

La mélancolie générale de l’album, dont titre signifie «soigner la douleur» en latin, est liée à sa thématique. Björk y fait état de sa douloureuse rupture avec l’artiste conceptuel Matthew Barney avec qui elle a été en couple pendant 15 ans et à qui elle a donné une fille, Isadora.

Le ton introspectif et cathartique de l’album donne lieu à des chansons apaisées, aux structures plutôt traditionnelles. Même le long morceau de dix minutes Black Lake ne s’égare pas dans des délires psychédéliques, et l’intimiste duo avec Antony Hegarty, d'Antony and the Johnsons, est d’une beauté pure. On aura, ainsi, tôt fait de penser qu’avec cet album court, Björk est devenue une chanteuse pop comme les autres. C’est faux.

Une esthétique unique

Selon une interprétation sexiste de sa séparation avec l’artiste Matthew Barney, on pourrait croire que Björk est enfin débarrassée de la mauvaise influence d’un artiste conceptuel qui la poussait à des expérimentations hasardeuses. Mais Björk n’a pas attendu d’être en couple pour avoir une audace artistique étonnante. Si la musique de Vulnicura est plus conventionnelle, son esthétique globale, notamment la pochette de l’album, s’annonce plus étonnante.

Depuis la tournée Biophilia, pour laquelle elle avait inventé des sculptures-instruments et une application pour iPad, Björk ne conçoit plus ses tournées comme des tours de chants traditionnels. Dans le cadre de l’exposition que le MoMa de New York consacre à son œuvre, Björk a donné plusieurs concerts étonnants avec des costumes et des postures scéniques jamais vues.

Elle a ainsi annoncé qu’aucun de ses prochains concerts ne se ressembleraient et qu’ils évolueraient en temps réel «en fonction de ses émotions.» Pour son passage en France cet été, Björk a choisi le festival de la Route du Rock à Saint-Malo, un rendez-vous pointu des amateurs de rock expérimental, et les Nuits de Fourvière, près de Lyon, où elle jouera dans le théâtre antique.