«Ex-Futur Album», la musique revenue du passé

MUSIQUE En 1983, Véronique Vincent et Aksal  Maboul enregistrent un album resté inachevé jusqu'en 2015...

Benjamin Chapon

— 

Véronique Vincent avec Aksak Maboul aux débuts des années 1980
Véronique Vincent avec Aksak Maboul aux débuts des années 1980 — LFSM

Plus de vingt ans après sa conception, un album a vu le jour. Ex-Futur Album a été enregistré aux alentours de 1983 par Véronique Vincent, alors chanteuse des Honeymoon Killers, fameux groupe punk bruxellois de l'époque, et Aksak Maboul, groupe resté mythique pour deux albums déjantés et psychédéliques. Trop audacieux pour l'époque, Ex-Futur Album  est très tendance en 2015 pour la manière dont il se fiche des frontières musicales. Pour son esthétique rétro-futuriste aussi.

En concert pour le festival Les femmes s'en mêlent, lundi soir à Paris, avant une tournée qu'ils espèrent longue, les parents d'Ex-Futur Album estiment que les oreilles d'aujourd'hui sont mieux préparées. «La musique française, c'était pas folichon à l'époque, raconte Véronique Vincent. Quand on est allé voir les maisons de disques avec ce projet, ils nous ont regardés avec un peu de pitié. Ils devaient penser: «Les pauvres, ils croient qu'ils font de la pop.» Parce que le projet, le défi, de cet album, c'était de faire un album de pop française avec le son punk d'Aksak Maboul.»

A la recherche des K7 perdues

Abandonné dans un carton, le projet Ex-Futur Album a toujours hanté le couple formé par Véronique Vincent et Marc Hollander, moitié du duo Aksak Maboul.«Il n'y avait pas de tabou, on en parlait de temps en temps à la maison. Mais on était persuadé qu'il faudrait retravailler les morceaux et ça nous a un peu effrayés. Finalement, quand on a remis le nez dedans, on s'est dit qu'il valait mieux ne rien changer.»

«Le plus compliqué a été de remettre la main sur les bandes, raconte Marc Hollander. Certaines n'étaient qu'en version maquette, d'autres uniquement sur cassettes. Mais c'est pas grave parce que l'ensemble a une esthétique DIY, bricolée.»

Un ex-bébé sur scène 

Ces vingt dernières années, le couple a été bien occupé sur le plan musical avec la création du label Crammed Discs. La sortie d'Ex-Futur s'est donc faite sans attente démesurée. «On a été très surpris de la réaction des gens, de jeunes musiciens notamment. On a donc décidé de le jouer sur scène alors que ce n'était absolument pas prévu au départ.»

«La dernière fois qu'on a joué ensemble sur scène, Faustine était dans le ventre de sa mère, à l'état embryonnaire», raconte Marc Hollander. Aujourd'hui jeune adulte, Faustine accompagne ses parents sur scène avec deux autres jeunes musiciens. «La voir permet de mesurer le temps qui a passé depuis la conception de l'album. Elle et les deux autres jeunes musiciens revivifient notre musique.»