Diaporama Le Corbusier en 10 réalisations emblématiques

Fermer le diaporama

Le Corbusier en 10 réalisations emblématiques

  • LIDO/SIPA

    Dix-sept oeuvres de Le Corbusier ont été inscrites au Patrimoine mondial de l'Unesco. La décision a été prise lors de la 40e session du Comité du patrimoine mondial de l'Unesco à Istanbul, suspendue le 16 juillet 21016 en raison de la tentative de putsch militaire, avant de reprendre le 17 au matin. Sur les oeuvres classées de l'architecte franco-suisse dix sont situées en France. 20 Minutes en profite pour vous faire faire le tour des oeuvres emblématiques de l'architecte et urbaniste.

    Réalisation: Aurélie Delaunoy et Charlotte Gonthier

  • BORIS HORVAT / AFP

    1- La Cité radieuse (Marseille) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    La plus célèbre réalisation du Corbusier en est également la plus emblématique. La résidence, située dans le 8e arrondissement de Marseille, incarne le concept cher à l'architecte de «village vertical», que le Corbusier a baptisé «unité d'habitation».

  • JEAN MARC QUINET/ISOPIX/SIPA

    Achevée en 1952, la résidence compte 337 appartements organisés autour de «rues intérieures». Le bâtiment est construit sur pilotis.

  • Veronica Garbutt/REX/SIPA

    Le toit a été pensé comme une terrasse commune avec des bouches d’air sculpturales, une école maternelle, un gymnase, une piste d'athlétisme, un petit bassin pour enfants et un auditorium.

  • NEWSCOM/SIPA

    2- La Villa Savoye (Poissy) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    Le Corbusier l'avait surnommée «la machine à habiter». La villa Savoye, construite de 1928 à 1931 pour la famille Savoye, est conçue selon la volonté de l'architecte de satisfaire «à l'intérieur, tous les besoins fonctionnels». Les cloisons y ont été réduites afin de faciliter la vie et le mouvement. 

  • BALKIR/SIPA

    La Villa Savoye présente les cinq caractéristiques des constructions dites du Mouvement moderne: les pilotis, les toits-terrasses, le plan libre, la fenêtre en bandeaux et la façade libre.

  • SIPA

    3- Le couvent Sainte-Marie de La Tourette (Eveux) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    Le bâtiment se compose entre autres d'une église, une bibliothèque, un réfectoire et des salles de cours. 

  • SIPA

    Au sujet du couvent Sainte-Marie de La Tourette, Le Corbusier déclara: «Ce couvent de rude béton est une œuvre d'amour. Il ne se parle pas. C'est de l'intérieur qu'il se vit. C'est à l'intérieur que se passe l'essentiel.»

  • JEAN-PIERRE MULLER / AFP

    4- La Cité Frugès (Pessac) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    Construit en 1924 pour l'industriel sucrier Henry Frugès, ce lotissement situé dans la banlieue de Bordeaux était destiné à loger des ouvriers. Il se compose de 51 habitations, de sept types différents. 

  • JEAN-PIERRE MULLER / AFP

    La Cité Frugès fut un laboratoire grandeur nature des idées novatrices du Corbusier. On y retrouve ainsi les caractéristiques types de ses travaux: toitures terrasses, formes géométriques épurées, ou encore polychromie des façades.

  • Krystof Kriz/AP/SIPA

    5- Chandigarh (Inde) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    Architecte, Le Corbusier était également urbaniste, et a notamment dessiné le plan de la ville de Chandigarh, en Inde. La ville s'organise en plusieurs secteurs numérotés, le numéro 17 étant le centre-ville. Le Corbusier a également dessiné certains bâtiments, comme la Haute-Cour du Palais de Justice (photo).

  • Krystof Kriz/AP/SIPA

    Autre vue de la Haute Cour.

  • SEBASTIEN BOZON / AFP

    6- Chapelle Notre-Dame-du-Haut (Ronchamp) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    Avec ses lignes courbes et élégantes, la chapelle Notre-Dame-du-Haut se différencie des autres réalisations du Corbusier, qu'on croyait abonné aux angles droits.

  • SEBASTIEN BOZON / AFP

    Pour dessiner le toit, l'architecte s'est inspiré d'une carapace de crabe.

  • ANGOT/SIPA

    Achevé en 1955, le bâtiment est construit avec des pierres de récupération et du béton enduit de chaux blanche. 

  • OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP

    7- La Fondation Suisse de la Cité Universitaire (Paris)

    Cette résidence étudiante, réalisée entre 1931 et 1933, a permis au Corbusier d'expérimenter ses cinq préceptes du Mouvement moderne (pilotis, les toits-terrasses, le plan libre, la fenêtre en bandeaux et la façade libre).

  • OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP

    Lorsqu'il a été inauguré en 1933, c'était le seul bâtiment de la Cité Universitaire à afficher une identité moderne. 

  • JEFF PACHOUD / AFP

    8- Eglise Saint-Pierre de Firminy (Firminy) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    Cette église, une des dernières réalisations du Corbusier, se présente sous la forme d'une pyramide, culminant à 33 mètres de hauteur. Bien que baptisé «église», le bâtiment sert plus de témoignage architectural que d’édifice religieux.

  • FABRICE COFFRINI / AFP

    9- La Villa Le Lac (Corseaux, Suisse) classée au Patrimoine mondial de l'Unesco

    Cette demeure a été bâtie par l'architecte pour ses parents. Elle donne sur le lac Léman. Elle ne s'étend que sur 64m².

  • FABRICE COFFRINI / AFP

    10 - La Villa Schwob (La Chaux-de-Fonds, Suisse)

    Le Corbusier l'a construite vers le début de sa carrière. Si la silhouette générale de la Villa Schwob (surnommée Villa Turque) détonne par rapport au minimalisme des futures villas blanches, l'esprit moderne est malgré tout présent dans la structure du bâtiment.

Vous aimerez peut-être