Reporters sans frontières : Astérix soutient la liberté de la presse en 100 dessins

diaporama Le portfolio de RSF, vendu 9,90 euros en kiosques et en librairie, paraîtra jeudi tout comme le nouvel album « Astérix et le Griffon »

Olivier Juszczak
— 
« Astérix et le Chaudron », 1969, René Goscinny et Albert Uderzo.
« Astérix et le Chaudron », 1969, René Goscinny et Albert Uderzo. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

Le célèbre héros de bande dessinée Astérix est la nouvelle vedette du 68e album de l'association de défense de liberté de la presse Reporters sans frontières, à paraître ce jeudi 21 octobre.

Outre des vignettes sur les emblématiques Gaulois, il comporte des textes inédits signés de l'historien Bruno Fuligni, du directeur des éditions Albert René, Céleste Surugue, ou encore de l'universitaire spécialiste d'Astérix et Obélix, Nicolas Rouvière. Des articles sur l'état des lieux de la liberté de la presse dans le monde composent également cet album, notamment un grand entretien avec la journaliste et activiste syrienne Zaina Erhaim.

Le portfolio de RSF, vendu 9,90 euros en kiosques et en librairie, paraîtra jeudi tout comme le nouvel album Astérix et le Griffon. Les recettes générées par les ventes du portfolio, qui représentent 30% du budget de RSF, seront intégralement reversés à l'ONG.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Couverture du 68e album RSF & ASTÉRIX
    Couverture du 68e album RSF & ASTÉRIX — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    Le célèbre héros de bande dessinée Astérix, créée par René Goscinny et Albert Uderzo, est la nouvelle vedette du 68e album de l'association de défense de liberté de la presse Reporters sans frontières, à paraître ce jeudi 21 octobre. Voici un aperçu en images... et en dessins.

  • René Goscinny devant sa machine à écrire, en 1956.
    René Goscinny devant sa machine à écrire, en 1956. — Source Anne Goscinny

    René Goscinny, l’auteur des textes, nait le 14 août 1926 à Paris, de parents juifs immigrés d’Europe de l’Est. Après avoir vécu en Argentine et aux Etats-Unis, il revient en Europe en 1951. Il est embauché par World Press où il rencontre Albert Uderzo. Il rejoint ensuite le Journal de Tintin. En 1959, il fonde avec Albert Uderzo et d’autres le magazine de bande dessinée Pilote, puis vient la création d’Astérix. Il décède le 5 novembre 1977 d’une crise cardiaque à l’âge de 51 ans.

  • Albert Uderzo, rue de Montreuil, à Paris, en 1947.
    Albert Uderzo, rue de Montreuil, à Paris, en 1947. — Source Sylvie Uderzo

    Albert Uderzo, le dessinateur, nait le 25 avril 1927 à Fismes (Marne), de parents immigrés italiens. En 1941, il publie son premier dessin dans Boum. En 1946, il dessine pour le journal OK avant d’être appelé par le service militaire en 1949. En 1951, il rencontre René Goscinny avec qui il partage de nombreuses passions. En 1959 c’est la naissance d’Astérix dans Pilote. A partir de 1967, il se consacre uniquement au personnage gaulois. Il crée sa propre maison d’édition en 1980 : Albert-René. Jusqu’en 2005, il s’attelle seul à faire vivre Astérix, et en 2013 Jean-Yves Ferri (scénariste) et Didier Conrad (dessinateur) reprennent la série. Albert Uderzo décède d’une crise cardiaque le 24 mars 2020.

  • « Astérix le Gaulois », 1961, René Goscinny et Albert Uderzo.
    « Astérix le Gaulois », 1961, René Goscinny et Albert Uderzo. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    Le premier album d’Astérix sort en 1961 et se vend à 6.000 exemplaires la première année. Il s’agit d’Astérix le Gaulois.

  • « Le Papyrus de César », 2015, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad.
    « Le Papyrus de César », 2015, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    Comme le raconte Thibaud Bruttin, l’adjoint au directeur général de Reporters sans frontières, dans l’album : « l’histoire de la bande dessinée est indissociable de l’essor de la presse à grand tirage [...] la série Astérix ne fait pas exception, s’inscrivant en parallèle de l’aventure de Pilote. »

  • « Le domaine des dieux », 1971, René Goscinny et Albert Uderzo.
    « Le domaine des dieux », 1971, René Goscinny et Albert Uderzo. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    Depuis plus de soixante ans, Astérix et Obélix nous montrent comment résister « encore et toujours à l'envahisseur » et défendent la liberté d'expression. 

  • « Astérix et le Chaudron », 1969, René Goscinny et Albert Uderzo.
    « Astérix et le Chaudron », 1969, René Goscinny et Albert Uderzo. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    Sur les 390 millions d'exemplaires des aventures d'Astérix vendus depuis 1961, 200 millions se sont écoulés au-delà de nos frontières, nous explique Céleste Surugue, le directeur général des Editions Albert René, dans le portfolio. 

  • « Astérix chez les Bretons », 1966, René Goscinny et Albert Uderzo.
    « Astérix chez les Bretons », 1966, René Goscinny et Albert Uderzo. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    En appliquant l’autodérision et la caricature aux Gaulois, la série Astérix permet de faire de même pour les autres peuples durant les voyages des deux personnages principaux.

  • « Le Tour de Gaule d'Astérix », 1965, René Goscinny et Albert Uderzo.
    « Le Tour de Gaule d'Astérix », 1965, René Goscinny et Albert Uderzo. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    Ajoutez à cela le mythe de David contre Goliath, ressort narratif dans chaque album, et vous avez tous les ingrédients pour que le lecteur s’identifie à la série.

  • « Astérix chez les Bretons », 1966, René Goscinny et Albert Uderzo.
    « Astérix chez les Bretons », 1966, René Goscinny et Albert Uderzo. — 2021 LES ÉDITIONS ALBERT RENÉ/GOSCINNY-UDERZO

    Et le principal... c’est que toutes les histoires finissent autour d’un bon banquet avec de la viande de sanglier ! Et comme le rappelle Anne Goscinny, la fille de René : « il fallait deux immigrés, l'un venant d'Ukraine et de Pologne, l'autre d'Italie, pour créer l'un des symboles de la France dans le monde. »

Retourner en haut de la page