Miró, Schiele et Basquiat, trois maîtres s'exposent à Paris

Diaporama

Olivier Juszczak
— 
MIRO/SCHIELE/BASQUIAT

Joan Miró au Grand Palais (du 3 octobre 2018 au 4 février 2019), Egon Schiele et Jean-Michel Basquiat à la fondation Louis-Vuitton (3 octobre 2018 au 14 janvier 2019), trois artistes de renom s'exposent à Paris. Du surréalisme, en passant par l'expressionnisme jusqu'au néo-expressionnisme, 20 Minutes vous donne un avant-goût de ces trois expositions en images.

Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • MIRO/SCHIELE/BASQUIAT

    Joan Miró au Grand Palais (du 3 octobre 2018 au 4 février 2019), Egon Schiele et Jean-Michel Basquiat à la fondation Louis-Vuitton (3 octobre 2018 au 14 janvier 2019), trois artistes de renom s'exposent à Paris. Du surréalisme, en passant par l'expressionnisme jusqu'au néo-expressionnisme, 20 Minutes vous donne un avant-goût de ces trois expositions en images.

    Réalisation : Olivier JUSZCZAK

  • Successió Miró / Adagp, Paris 2018 Photo Rmn-Grand Palais (musée national Picasso-Paris) / Mathieu Rabeau

    Joan Miró, né à Barcelone le 20 avril 1893 et décédé à Palma de Majorque le 25 décembre 1983, est un artiste peintre et sculpteur espagnol. Il est l'un des principaux représentants du mouvement surréaliste. 

    Joan Miró, Autoportrait, 1919. Huile sur toile, 73 x 60 cm. France, Paris, musée national Picasso-Paris donation héritiers Picasso, 1973/1978.

  • Successió Miró / Adagp, Paris 2018 Photo Saint Louis Art Museum, Saint Louis

    Les premières toiles de Joan Miró montrent une influence du fauvisme et du cubisme, des mouvements qui se développent après l'impressionnisme. 

    Joan Miró, Nu debout, 1918. Huile sur toile, 152,4 x 120,3 cm. États-Unis, Saint-Louis, The Saint Louis Art Museum Friends Fund, 1965.

  • Successió Miró / Adagp, Paris 2018 Photo Albrigth-Knox Art Gallery, Buffalo / Brenda Bieger and Tom Loonan

    Il quitte Barcelone pour emménager à Paris en 1920. Il rencontre en France des poètes surréalistes, et son style bascule dans le surréalisme.

    Joan Miró, Le Carnaval d’Arlequin, 1924-1925. Huile sur toile, 66 x 93 cm. États-Unis, Buffalo Collection Albright-Knox, Art Gallery Room of Contemporary Art Fund, 1940.

  • Joan Miró a aussi associé le poème et la peinture, parfois avec des connotations érotiques.  

    Peinture-poème, Une étoile caresse le sein d’une négresse, 1938. Huile et inscription à la main sur toile, 130 x 195 cm. Royaume-Uni, Londres Tate acquisition, 1983.

  • Successió Miró / Adagp, Paris 2018 Photo Fundació Joan Miró, Barcelone / Jaume Blassi

    En 1974, l'exécution par le régime franquiste de l'étudiant anarchiste catalan Puig Antich est à l'origine du dernier triptyque de Joan Miró.

    Joan Miró, L’Espoir du condamné à mort II, 9 février 1974. Acrylique sur toile, 267 x 351 cm. Espagne, Barcelone Fundació Joan Miró.

  • akg-images / Erich Lessing

    Egon Schiele est fauché par la grippe espagnole en 1918 à l'âge de 28 ans. Son dessin s'impose en quelques années comme l'un des sommets de l'expressionnisme. 

    Egon Schiele, Torse en chemise verte en train de marcher, 1913. Gouache, aquarelle et crayon sur papier 48,2 x 31,7 cm. Collection particulière.

  • ESTATE OF JEAN-MICHEL BASQUIAT. LICENSED BY ARTESTAR, NEW YORK. PHOTO : COURTESY OF SOTHEBY'S, INC.

    Jean-Michel Basquiat naît le 22 décembre 1960 à New York, à Brooklyn, et décède le 12 août 1988 dans le quartier de NoHo à Manhattan, à l'âge de 27 ans. Il fait partie du mouvement des néo-expressionnistes. 

    Jean-Michel Basquiat, Untitled, 1982. Acrylique, peinture à l’aérosol et crayon gras sur toile, 183,2 x 173 cm. Collection Yusaku Maezawa, Chiba, Japon.

  • Estate of Jean-Michel Basquiat. Licensed by Artestar, New York.

    Jean-Michel Basquiat mixe une culture artistique de la rue avec celle des musées. 

    Jean-Michel Basquiat, Museum Security (Broadway Meltdown), 1983.Acrylique, crayon gras et collage sur toile, 213,4 x 213,4 cm. Collection particulière, Londres.

  • Estate of Jean-Michel Basquiat. Licensed by Artestar, New York. Photo : © Fondation Louis Vuitton

    Il décède à l'âge de 28 ans des suites d'une overdose.

    Jean-Michel Basquiat, Negro Period, 1986. Acrylique, huile, collage papier et capsules sur bois, 143,8 x 306,1 x 16,2 cm. Fondation Louis-Vuitton.

Retourner en haut de la page