Pour Paulo Coelho, «Ulysse» de James Joyce est vide et se résumerait en un tweet

A.L

— 

Le duel est improbable. Paulo Coelho, l’écrivain populaire et mondialement connu a tenu à s’en prendre à James Joyce, l’écrivain irlandais considéré comme l’un des plus influents du XXe siècle.

 «Les écrivains veulent trop souvent impressionner leurs pairs. Un des livres qui a fait le plus de mal à l'humanité est Ulysse, qui n'est que style. Il n'y a rien là-dedans. Si vous disséquez Ulysse, vous arrivez à un tweet»  a déclaré l’auteur de l’Alchimiste au journal brésilien Folha de S. Paulo. Et Paulo Coelho de louer sa propre modernité, en assurant: «Je suis moderne, parce que je fais passer les choses difficiles comme faciles, et ainsi je suis en mesure de communiquer avec le monde entier».

Paulo Coelho peut se targuer d’avoir vendu plus de 100 millions de livres et d’avoir été traduit dans plus de 70 langues pour son Alchimiste. Mais son attaque contre ce qui est considéré comme l’un des plus grands romans du XXe siècle en a agacé plus d’un.

«Coelho a bien sûr le droit d’exprimer son opinion stupide, de la même façon que j’ai le droit de penser que le travail de Coelho est un nauséeux mélange d’ego trip et de mysticisme avec un peu moins d’intelligence, d’empathie et de dextérité verbale que le vieux camembert que j’ai jeté hier», commente par exemple Le Guardian.

Ulysse  a pourtant échappé au top 10 des «dix monts Everest littéraires qui attendent d’être gravis par des lecteurs audacieux» établi par deux critiques anglais du site spécialisé en littérature The Millions. Mais de peu. Finnegans Wake, du même auteur, est lui présent dans la liste.

>> Quels sont les livres les plus difficiles à lire?