Trente chevaux, moteur de Zingaro

©2006 20 minutes

— 

C'est au triple galop que Bartabas est arrivé au Festival d'Avignon avec Battuta, sa nouvelle création. Moins zen que lors des derniers spectacles du Théâtre Zingaro, le metteur en scène fait cette fois galoper une trentaine de chevaux sous son chapiteau. Des cordes d'un côté, une fanfare de cuivres de l'autre rivalisent de puissance pendant toute la durée d'un spectacle énergique, imaginé et conçu en Roumanie. Sur la piste, autour d'une cascade, les cavaliers impressionnent par leur agilité et la virtuosité des cascades exécutées. Sauts périlleux et bilboquet à dos de cheval, rien ne les arrête. Mais si la technique est là, le spectacle est loin de la simple démonstration. Bartabas puise aussi, avec beaucoup d'humour, dans l'imagerie collective. Mariage, naissance ou enterrement, toute la vie tsigane passe avec un défilé de carrioles rigolotes comme tout. Jusqu'au clin d'oeil mémorable de sa propre apparition en gitan seventies galopant... à dos d'âne ! Puissant par son rythme, euphorisant par sa musique, Battuta déverse un flot de joie communicative. Un vent violent de liberté...

Charlotte Lipinska

Jusqu'au 27 juillet au domaine de Roberty (Vaucluse).