Décibels engagés au festival Solidays

©2006 20 minutes

— 

Trois jours de musique et d'engagement contre le sida : c'est ce que propose Solidays jusqu'à dimanche à l'hippodrome de Longchamp (Paris, 16e). Si l'affiche est alléchante avec ses pointures du rock (Dionysos, Dandy Warhols, Les Wampas), de la chanson française (Olivia Ruiz, Louise Attaque) ou du rap (Diam's), les horaires des concerts ne sont annoncés qu'au dernier moment. Une bonne façon de signifier qu'on ne vient pas à Solidays seulement pour la musique.

Impression confirmée sur le forum Internet* de Solidays où les spectateurs racontent que si la programmation les attire, la cause à soutenir les incite à revenir au festival chaque année. Ils en profitent pour s'informer sur l'avancée de la maladie dans le monde et de ses traitements... Ainsi que sur les pratiques sexuelles sans risques « garanties pur plaisir » grâce au parcours « Sex in the City », l'une des nombreuses animations proposées en marge des concerts.

I. Ch.

*www.solidarite-sida.org/forum_general/