Muse se démarque un peu plus

©2006 20 minutes

— 

Sur son quatrième album, Black Holes and Revelations, Muse vise à se débarrasser définitivement de l'étiquette « clone de Radiohead ».

L'ombre du glam metal à la Marilyn Manson plane sur le premier single. Ailleurs, on retrouve de discrètes touches d'électro, façon Depeche Mode. Mais sur le fond, les Anglais ont gardé leur goût immodéré pour les envolées sonores pompeuses et les balades symphoniques ampoulées. Côté paroles, ils évitent aussi la sobriété, enchaînant les déclarations fracassantes sur le sort du monde. Mention spéciale au titre Exo-politics et sa description d'une invasion extraterrestre à prendre, on l'espère, au deuxième degré.

Isabelle Chelley