Marilyn Monroe portée aux nues

©2006 20 minutes

— 

Deux mois avant de mourir, Marilyn Monroe a accepté de poser nue devant l'objectif de l'Américain Bert Strern. Une soixantaine de clichés, sur les 2 571 réalisés lors de cette « dernière séance » commandée par le magazine Vogue, sont accrochés au musée Maillol à Paris. Maquillée a minima, une récente cicatrice sur le ventre et quelques bleus çà et là, l'icône grisée par le champagne apparaît dans une simplicité émouvante. Outre le côté glamour de la séance, la fragilité de la star de 38 ans, au regard triste, est ici flagrante. L'exposition s'ouvre notamment sur un portrait où Marilyn Monroe pose les bras écartés, rayé d'une croix rouge par la star elle-même. « Crucifixion prémonitoire », selon le commissaire, Olivier Lorquin. Ou simple caprice de l'actrice qui veille sur son image ? Tous les clichés sont pourtant très réussis, et s'y lit parfaitement la complicité entre le photographe et un modèle qui s'abandonne.

Jeanne Dréan