Solidays compte sur son public

Sarah Gandillot

— 

Les artistes fidèles au festival autour de Luc Barruet et Jean-Paul Huchon.
Les artistes fidèles au festival autour de Luc Barruet et Jean-Paul Huchon. —

Les pass deux et trois jours sont déjà épuisés, mais il reste encore des places pour Solidays. La programmation, très internationale et hip-hop (Metronomy, The Kills, Garbage 1995, Joey Star, Orelsan), est encore cette année ambitieuse. « Il va y avoir le feu aux Solidays ! », prévient Emma de Caunes, la marraine de cette édition. De quoi convaincre les derniers indécis. Il le faut. « Le festival se doit d'être réussi », déclare Jean-Paul Huchon, président du conseil régional d'Ile-de-France, qui le soutient depuis sa création. Car « pour la première fois en quatorze ans, le montage financier public et privé est en baisse », s'inquiète Luc Barruet, président et fondateur de Solidarité Sida. Tout cela n'empêchera pas l'association de célébrer ses 20 ans avec, à venir, un concert en septembre à Bercy.

Cœurs à la fête
Et la fête ne sera pas gâchée. « L'ambiance est incroyable et j'ai l'intention de rappeler aux jeunes l'existence bien réelle de la maladie et de les inciter, à nouveau, à se protéger », prévient le chanteur Tiken Jah Fakoly, qui sera à Longchamp pour la quatrième fois.