«Le Cri» de Munch vendu 120 millions de dollars chez Sotheby's

PEINTURE Lors d'une vente aux enchères à New York...

Reuters

— 

Le tableau «Le Cri», de Munch, vendu aux enchères le 2 mai pour 120 millions de dollars.
Le tableau «Le Cri», de Munch, vendu aux enchères le 2 mai pour 120 millions de dollars. — S.WERMUTH/REUTERS

C'est l'une des pièces les plus connues au monde. Une version du tableau Le Cri, célèbre oeuvre du peintre norvégien Edvard Munch, a été acquise mercredi pour la somme de 120 millions de dollars lors d'une vente aux enchères organisée par la maison Sotheby's à New York.

Les enchères ont débuté mercredi aux environs de 50 millions de dollars pour cette version du Cri datant de 1895, vendue par l'homme d'affaires norvégien Petter Olsen. Elles ont grimpé pendant un quart d'heure jusqu'à ce qu'un acquéreur anonyme formule par téléphone l'offre définitive de 119.922.500 dollars, commission comprise.

Un tableau de Cézanne détient le record

Des applaudissements et des hurlements ont alors retenti dans la salle des ventes de Sotheby's.

Le Cri représente une personne pressant ses mains sur son visage devant un ciel orangé, aux lignes ondulées. Il est perçu comme un témoignage de l'anxieté de l'homme moderne et il en existe quatre versions. Celle vendue par Petter Olsen est la plus célèbre oeuvre d'art au monde appartenant à un collectionneur privé.

Depuis 2011, le tableau le plus cher du monde est Les joueurs de cartes, de Cézanne, parti pour 250 millions de dollars.