Lectures aux quatre coins de Toulouse

©2006 20 minutes

— 

Franc succès pour la deuxième édition du Marathon des mots, ce week-end à Toulouse : 64 000 personnes (12 000 de plus que l'an passé) se sont pressées pour assister aux 260 lectures (assurées souvent par des acteurs connus) et aux performances – 24 heures Beckett ou ballet de poètes-cyclistes sur la place du Capitole. Carole Bouquet expliquait qu'elle faisait là « simplement [son] métier et [son] métier c'est les mots ». Samedi soir, elle n'arrivait pas à quitter la scène : « J'ai oublié de vous lire le texte d'Umberto Eco qui s'appelle Comment voyager avec un saumon ! Je ne peux pas partir avant de vous l'avoir lu. » Et l'actrice de se lancer dans dix minutes de lecture-bonus. Marraine de cette deuxième édition, Carole Bouquet s'est particulièrement impliquée dans la manifestation, visitant des lycées du Mirail quelques jours auparavant, pour parler de la pièce de Racine, Bérénice. Un texte qu'elle a déjà joué et qu'elle envisage de reprendre sur scène.

K. P.