« Des attitudes qui brisent le cœur »

— 

Le réalisateur Julian Fellowes.
Le réalisateur Julian Fellowes. — SIPA

Pour le scénario de Gosford Park, Julian Fellowes a reçu un oscar en 2001. Pour la série costumée « Downtown Abbey », il bat des records d'audience en Grande-Bretagne. Demain à 20 h 45 sur TMC, les téléspectateurs français pourront, eux, découvrir sa nouvelle production : une série en quatre épisodes sur le Titanic qu'il a présentée au MIPTV à Cannes.

Y'a-t-il un lien entre « Titanic »

et « Downtown Abbey »
A part que « Dowtown Abbey » commence par l'annonce du naufrage du Titanic, non ! On est à la même période, mais dans Gosford Park et « Downtown Abbey », j'étais concentré sur les différences de classes…
Justement, « Titanic », c'est aussi une histoire de classes sociales, non ?
Pas vraiment. Ou alors au sens où toutes sont réunies pour faire face à la tragédie. Il y a eu des attitudes si exemplaires que ça brise le cœur.
Pourquoi avoir raconté « Titanic », tout n'a-t-il pas été dit par Cameron ?
Cameron a créé une des plus belles love stories du cinéma. Mon « Titanic » parle, lui, de toutes les personnes du navire, pas uniquement d'un couple !