Louis Vuitton pose ses malles aux Arts décoratifs

— 

Sac Weekender, en toile Monogram Pulp jaune créée en collaboration avec Richard Prince, printemps-été 2008.
Sac Weekender, en toile Monogram Pulp jaune créée en collaboration avec Richard Prince, printemps-été 2008. — Louis Vuitton / Creation Visuelle

Les initiales LV aux Arts déco. Comme celles inscrites sur les sacs des dames chics du monde entier. Le musée célèbre « Louis Vuitton - Marc Jacobs », les deux hommes qui ont marqué l'histoire de la marque de luxe. Soit son fondateur en 1854 et son directeur artistique depuis 1997. « Il ne s'agit pas d'une rétrospective, mais plutôt de montrer comment ces deux créateurs se sont approprié les codes de leurs époques », explique Pamela Golbin, commissaire de l'exposition. « Ni Louis ni Marc ne sont des visionnaires, mais des hommes de leurs temps », ajoute-t-elle.
Louis Vuitton invente ses malles de voyage au moment où l'industrialisation se met en marche. Avant tout le monde, il ouvre un magasin à Londres, internationalise sa marque, conçoit des catalogues et déjoue la contrefaçon en inscrivant son nom sur ses malles. Marc Jacobs, lui, inspiré par la publicité, le show-business et l'art contemporain n'a cessé de multiplier les collaborations : J.Lo, Takashi Murakami, Richard Prince, Uma Thurman. Créant ainsi une marque de mode au sein de cette marque de luxe.
Sarah Gandillot