Blur, c'est fini, annonce Damon Albarn

A.L

— 

C’est la fin d’une époque, après la séparation d’Oasis en 2009. Vingt ans après les débuts de Blur, son leader anglais a déclaré au Guardian qu’aucun nouvel album ne verrait le jour. Le concert de clôture des JO de Londres prévu le 12 août prochain à Hyde Park sera donc le dernier.

Le groupe n’était plus très actif -le dernier album Think Tank datait de 2003, et seul un single, Fool’s Day, était sorti en 2010- mais s’était reformé en 2009 pour une série de concerts en Angleterre. Les fans croyaient encore à un nouvel album, encouragés par Damon Albarn qui avait déclaré «qu'ils étaient encore capables de faire un album fantastique».

Le chanteur explique au Guardian que sa collaboration avec les autres membres du groupe devient difficile. «C’est facile d'enregistrer avec Graham Coxon. Tous les jours il compose. Pour les deux autres (Alex James et Dave Rwontree) c'est beaucoup plus difficile pour eux de reconnecter. C'est bien quand nous sommes en concert (...) mais pour enregistrer quelque chose de nouveau, c'est plus difficile», explique-t-il au Guardian.

Quant à Gorillaz dont il est aussi le leader, un nouvel album serait «peu probable», toujours à cause de divergences au sein du groupe.