Portrait de fille en vilain canard

©2006 20 minutes

— 

Anna Alter, l'auteur de cette histoire presque vraie, raconte la vie d'une fillette un peu vilaine, qui devait lui ressembler, entre un frère surdoué et une mère dévouée à ce fils. Ils fuient la Pologne et la dictature, arrivent à Paris dans les années 1960. Le vocabulaire, riche, fait rempart à la douleur. L'auteur joue avec les mots, cisèle ses phrases, fait chanter les accents. Comme pour habiller cette enfance ingrate mais tendre, où elle a dû croire aux étoiles à défaut de s'appuyer sur la confiance d'une mère.

K. P.

Ma fille, doktorr Astrophysik,

d'Anna Alter (Calmann-Levy)