« Hyper-chiante avec les autres »

Propos recueillis par Benjamin Chapon

— 

Pour sa prochaine tournée, la chanteuse dit avoir arrêter la clope et la bière.
Pour sa prochaine tournée, la chanteuse dit avoir arrêter la clope et la bière. — dr

On avait laissé Carmen Maria Vega épuisée par cinq ans de tournées et un cliché médiatique de la chanteuse à gouaille, la « Piaf manouche ». Mais pour son deuxième opus, Du chaos naissent les étoiles, trois ans après La Menteuse, la Lyonnaise a voulu laisser plus de place à la musique.

Qu'est-ce que ça fait de ne pas donner de concert pendant un an ?
Du bien. J'en étais venu à redouter ça, alors que c'est une des choses que je préfère dans la vie de chanteuse. Là, j'ai pu me poser un an et demi. J'ai travaillé tout le temps, je n'ai pas vraiment eu de vacances. Mais il y avait juste moins d'agitation. Ça fait tout drôle.

Vous aimez ça être en studio, composer ?
Je ne compose pas, je coécris. Et je ne suis pas vraiment musicienne, je ne joue pas d'instrument. Du coup, je suis hyper-chiante avec les autres, parce que je sais très précisément ce que je veux et que je dois trouver les mots pour avoir le bon résultat. Mais je crois que je n'y serais pas arrivée s'ils ne m'avaient pas autant emmerdée.

Et le résultat vous convient ?
Oui, bien sûr. Surtout les visuels. J'en suis très fière.

Oui, vous y jouez un personnage

un peu…
Hum…

Quoi ?
J'en ai un peu marre d'entendre que je joue un personnage. Sur cet album, j'ai voulu sortir un peu des chansons à histoire. Penser en termes de personnage, ça réduit vachement l'interprétation, je trouve.

Du coup, cet album est plus honnête, il vous ressemble plus ?
Mais ça a toujours été moi. Sur scène, je suis comme en soirée : moi en exacerbé, mon moi profond. Je suis une folie, mais je ne suis pas folle.
Vous avez hâte d'y retourner ?
Oui et non. Et tout cas, je m'y suis préparée. J'ai arrêté de fumer et de boire de la bière. Je me suis même mise au footing.