Des pandas qui font « wow »

— 

Dans « World of Warcraft : Mists of Pandaria », les pandas doivent être agiles.
Dans « World of Warcraft : Mists of Pandaria », les pandas doivent être agiles. —

Ils ressemblent à d'adorables peluches, mais, méfiez-vous, les pandas de « World of Warcraft : Mists of Pandaria » ont une arme secrète : ils maîtrisent le kung-fu. Avec cette nouvelle race et de vastes terres jusqu'ici restées cachées dans la brume, Blizzard veut redonner du souffle à sa célébrissime franchise, dont l'extension sortira vraisemblablement vers la fin 2012.

L'occasion fait le joueur
Depuis ses plus hauts faits, en 2010, « World of Warcraft (WoW) » a perdu deux millions d'abonnés et compte désormais 10 millions de joueurs actifs. Paul Sams, directeur opérationnel de Blizzard, minimise : « Sur un jeu comme “WoW”, les chiffres fluctuent. Avec cette extension, nous espérons séduire nos fidèles, mais aussi de nouveaux joueurs. ». Si les hardcore gamers n'ont pas été oubliés, Blizzard a pensé aux joueurs occasionnels. Le mode scénario permet de retrouver des amis pour des missions d'environ trente minutes seulement. Dans les donjons, les défis se transforment en course contre la montre et les combats de mascottes lorgnent du côté de « Pokemon » et de « Final Fantasy » pour des affrontements aussi courts que fun. Enfin, un abonnement d'un an permet de recevoir « Diablo III » gratuitement.
« WoW » règne sur le monde du MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multijoueur) depuis 2005. Aujourd'hui, il doit affronter la concurrence de « Star Wars : The Old Republic » de Bioware, qui a déjà séduit près de deux millions de joueurs. Pour autant, même si Blizzard travaille sur la relève (« Project Titan », de son nom de code), Paul Sams refuse d'évoquer une éventuelle fin de « World of Warcraft ». « Nous sommes déterminés à continuer de soutenir l'univers de “WoW” », jure-t-il.

kung fu panda

En se promenant dans la forêt de Jade de « Mists of Panderia », impossible de ne pas penser au film d'animation de DreamWorks. Des similitudes « accidentelles », selon le directeur artistique de « WoW ». Chris Robinson, qui n'a pas vu Kung Fu Panda « pour éviter d'être influencé », rappelle que la race des pandas a fait son apparition dans « Warcraft III » en 2002.