les Tindersticks en beautés Souterraines

benjamin Chapon

— 

The Something Rain des Tindersticks est un grand cru.
The Something Rain des Tindersticks est un grand cru. — C. AGOU

Prague, Berlin et Londres… La Souterraine. Autrefois tous Londoniens, les Tindersticks sont aujourd'hui éclatés à travers l'Europe. Pour enregistrer The Something Rain, leur 9e album, ils se sont retrouvés dans le studio de leur chanteur, Stuart A. Staples, dans la Creuse, à La Souterraine.

Creuser
« Bien sûr, c'était plus compliqué pour se retrouver, raconte le chanteur à la voix de velours. Il fallait un effort, ce qui est une preuve de désir. Et ça, c'est toujours bon dans les vieilles histoires d'amour. » Créé en 1992, le groupe de pop aux volutes blues a frôlé, il y a quelques années, le succès grand public avant de retomber dans un discret succès d'estime pour connaisseurs. « Avec le temps, c'était devenu difficile d'être inspiré, et d'inspirer les autres membres du groupe », reconnaît Stuart Staples. Un beau jour, dans leur appart' londonien, lui et sa femme décident que la vie urbaine n'est plus possible pour leurs quatre enfants. « On s'est mis en quête d'un lieu. Quand on est tombé amoureux de cette maison, dans ce coin isolé de France, on ne savait pas à quel point notre vie allait changer, mais on savait qu'il fallait que ça change. » Après quatre ans de travaux, Stuart Staples s'est concocté une maison et un studio. Idéal. « J'ai pu y mettre tous mes instruments, je vois la lumière du jour et je suis à dix mètres de ma chambre à coucher, c'est un rêve. » Une fois les travaux achevés, il a passé de longues heures à tâtonner. « C'était étrange comme état. Tu sais ce que tu veux ressentir, mais tu ne sais pas comment. »

Piocher
Et un jour, une chanson est venue en deux heures. « J'ai appelé les gars en leur disant que j'étais prêt. » Durant les sessions de travail, le groupe revit ses débuts. « On a complètement réappris à vivre et jouer ensemble. C'était comme grimper à une échelle. Avec du temps et de la prudence, on va haut. » Le résultat est incroyable. Sans doute le plus bel album du groupe à ce jour, toujours aussi noir, mais comme éclatant de noirceur. « Je crois qu'on entend qu'on est heureux, enfin sereins, non ? »