Troublant Arman Méliès

©2006 20 minutes

— 

Le nouvel album d'Arman Méliès, Les Tortures volontaires, est une belle échappée musicale. Autodidacte, le jeune multi-instrumentiste nous sert une pop onirique qui prend aux tympans. Ce « baroudeur des grands espaces », comme il aime à se définir, déploie des chansons folk flamboyantes, supportées par des textes sombres, désenchantés et une poésie très troublante (« Ivres, je vous veux ivres d'émoi/Tout à moi/Fiévreux, transis d'effroi/Même si j'ai honte parfois/Oh, et mes mots comme des mains/Qui vous tiennent/Et vous soumettent enfin »).

Des paroles qui ne sont pas sans rappeler l'atmosphère inquiétante de certains disques de Dominique A ou Gérard Manset.

I. P.