Cinq « indigènes » primés

©2006 20 minutes

— 

Le jury s'est montré fort malin en donnant un prix d'interprétation commun aux acteurs d'Indigènes, de Rachid Bouchareb. Couronner la distribution exceptionnelle de ce film de guerre sur les soldats d'origine maghrébine qui se sont sacrifiés pour défendre la France pendant la Seconde Guerre mondiale était une bonne façon de célébrer un projet généreux alliant grand spectacle et devoir de mémoire. Sami Bouajila (l'un des favoris pour le prix), Jamel Debbouze, Roschdy Zem et Bernard Blancan sont montés sur scène pour remercier le jury et leur réalisateur avec une émotion non dissimulée. Malgré leur humour, ils avaient du mal à ne pas laisser couler leurs larmes. Seul Samy Nacéri n'était pas revenu à Cannes pour entonner l'Hymne des tirailleurs que ses complices ont chanté en choeur devant une salle très touchée par cette réaction spontanée. Des applaudissements nourris ont accueilli cette récompense amplement méritée.

C. V.

pluriel Le jury a aussi décerné le Prix d'interprétation féminine à l'ensemble de la distribution de Volver. Penélope Cruz et Carmen Maura, muses de Pedro Almodóvar, ont clamé leur amour pour leur mentor.