Agatha Christie et ses deux frenchies

Alice coffin

— 

Larosière (Antoine Duléry) et Lampion (Marius Colucci), ce soir sur France 2.
Larosière (Antoine Duléry) et Lampion (Marius Colucci), ce soir sur France 2. — T. LANGRO / FRANCE2

Chaque année, depuis trois ans, France 2 diffuse trois épisodes inédits des « Petits meurtres d'Agatha Christie ». En 2011, 5 millions de téléspectateurs ont suivi les aventures de Larosière (Antoine Duléry) et Lampion (Marius Colucci) adaptées de la maîtresse du polar. Mais Duléry-Colucci, c'est fini. Ce soir, à 20 h 35, ils seront là. Puis une ultime fois en septembre. Après, les acteurs ont dit stop.

Les bordels du Carlton
Reste que la série continue, car « l'héroïne, c'est Agatha Christie », dit Colucci. Et justement « Son petit-fils adore », ajoute la productrice Sophie Révil. Recettes ? « Le mélange des genres ce qui se fait peu en France. “Desperate Housewives” et “Dr House” mêlent humour, sentiments et polar, chez nous aussi. » Autre mélange, « l'ancien et le moderne ». « Ce n'est pas parce que c'est du Agatha Christie qu'il n'y a pas d'écho à l'actualité lance Fanny Rondeau, conseillère fiction de France 2. On a eu un épisode sur les bordels au moment de l'affaire du Carlton… ». Surtout, « Nos personnages vont assez loin, détaille Sophie Revil. Ce soir, Lampion, homo, s'éprend d'une jeune femme androgyne, et Larosière a une panne sexuelle ! » Autre atout, un budget de 2,5 millions d'euros par épisode, et « de la qualité alors que maintenant n'importe quel animateur fait l'acteur… » Le casting des « Petits meurtres d'Agatha Christie » est, lui plutôt certifié théâtre.
Autant d'arguments pour faire oublier le duo Duléry-Colucci ? « L'annonce de Duléry, c'était une bombe, on avait des épisodes en préparation, note Révil. On l'a mal vécu. Comme s'il avait fait une crise de la cinquantaine très violente dont on faisait les frais. Mais on rebondit. Même si les gens adorent Larosière et Lampion, la série les dépasse ! » Un nouveau tandem fera bientôt son apparition.