Les petits mots de la Grande Sophie

CHANSON Interview Carte blanche à l'artiste...

Benjamin Chapon
— 
La Grande Sophie sort son sixième album, La Place du fantôme.
La Grande Sophie sort son sixième album, La Place du fantôme. — YANN ORHAN

La Grande Sophie a attendu d'avoir 42 ans pour livrer «La Place du fantôme», l'album que tous les amoureux de la chanson attendaient d'elle. Puisqu'elle sait si bien les mettre en mélodie, 20 Minutes lui a donné une liste de mots. Elle a fait le reste toute seule, comme une grande.

Fantôme: «Les maux et les obsessions trouvent toujours une place où se nicher… Et ce sont un peu nos fantômes. Dans l'album, j'ai fait se rencontrer mon réel et mon imaginaire. Je vis entre ces deux mondes, j'ai un pied sur la lune, un autre sur terre.»

Du courage: «C'est le titre d'une chanson de mon troisième album. Elle a pris du poids avec le temps. Je me rends compte qu'elle me ressemble vraiment, alors qu'à l'époque je n'osais pas l'avouer.»

Auteur-compositeur: «Avec ou sans «e»? Avec! C'est ma particule, car c'est à ça que je consacre ma vie depuis mes 12 ans. Dès que j'ai su jouer quelques accords, j'ai cherché à créer des mélodies, et à faire y sonner des mots.»

Quarantaine: «J'en parle énormément dans mes chansons de ce fichu temps qui passe. Et même si je suis grande, tout me dépasse… Ce qui se passe dans la vie d'une femme à cet âge est intense. C'est un âge sensible.»

Joie: «C'est peut-être ce que je transmets le plus… Et même si c'est évidemment bien plus complexe, je préfère que l'on retienne cela de moi.»

Mélancolie: «Je la traîne depuis toujours dans mes valises… et dans mes chansons. Je l'ai souvent planquée derrière des mélodies enlevées. Par nécessité et parce qu'au fond j'aime bien ce contraste.»

Variété: «C'est un mot plutôt positif, synonyme de varié, sauf… dans la musique. Moi, je suis séduite par la popularité d'une chanson. Sa force, c'est qu'elle doit s'adresser à tout le monde.»