Une nouvelle vitrine virtuelle

Maya Correo

— 

Un gilet de Marie-Caroline Cherel, un top sans manche d'Angelina Dodemand.
Un gilet de Marie-Caroline Cherel, un top sans manche d'Angelina Dodemand. —

Pas mal cette tunique extra-large Kiff by Olga ! Mais il y a aussi un short taille haute signé Milkaya Laijah, un sautoir en argent Galatée Pestre et un bracelet en or Ma Demoiselle Pierre. Sur le site MonDéfilé.com, des jeunes créatrices proposent une variation sur le thème « Distorsions ». Quatre modèles conçus en exclusivité pour le site. Ceux qui remportent les suffrages des internautes sont confectionnés et mis à la vente. Car, oui, on peut voter, il suffit de s'inscrire.

Créer sa marque
Ciblant les femmes de 25 à 42 ans, l'e-boutique veut promouvoir les nouveaux talents de la mode. « Les jeunes créateurs éprouvent souvent des difficultés à trouver des fournisseurs et à commercialiser leurs produits, reconnaît Jeanne Coëffé, la fondatrice de MonDéfilé.com. Nous mettons en avant des jeunes qui veulent créer leur marque ou sont en train de la lancer. » En octobre dernier, un concours a été organisé avec, au jury, le cabinet de conseil Martine Leherpeur et d'autres professionnels de la mode. Depuis, le blog devenu site reçoit des candidatures, surtout des diplômés d'écoles parisiennes et londoniennes dont l'Institut français de la mode et la Central Saint Martin's School. Ils sont un peu plus d'une vingtaine à avoir été sélectionnés pour l'instant. Chaque modèle plébiscité est produit, en France ou en Chine, en une cinquantaine de pièces. Un haut démarre à 50 €, une robe à 100-150 €, un manteau à 200-250 €. Comme récemment les tenues Black Bohème et Cocoon In mises en collection pour l'hiver.