Pascal Obispo: «J'ai voulu faire un spectacle différent»

CULTURE Le chanteur présente à partir de mardi soir, au Palais des Sports, sa comédie musicale «Adam et Eve, la seconde chance». Avec Thierry Amiel (ex Nouvelle Star) et Cylia (ex Graines de Star)...

Charlotte Pudlowski

— 

Pascal Obispo, à Bordeaux, le 22 avril 2011
Pascal Obispo, à Bordeaux, le 22 avril 2011 — Philippe Leroux/ SIPA

La musique des «Dix commandements», c’était lui. Onze ans plus tard, Pascal Obispo revient à la comédie musicale avec «Adam et Eve», dont la première a lieu ce mardi soir au Palais des sports.

Qu’est-ce qui a suscité l’envie de revenir à la comédie musicale?
Pour y mettre ce qui est impossible dans mes spectacles: des cascades, des danseurs... Partir d’un thème que tout le monde connaît, mais dont on ne sait pas grand-chose en détail, permet beaucoup de liberté. J’ai pu transposer «Adam et Eve» dans notre temps. Lui vient d’un milieu de spéculateurs. Elle d’un milieu plus modeste.

Ce n’est pas un peu trivial, cette opposition?
Je voulais faire le portrait du monde dans lequel on est. Le milieu d’Adam ne fait que traduire l’état d’esprit de ceux qui pensent que posséder est une valeur. Dans le milieu d’Eve, il suffit d’être tel qu’on est, ce n’est pas le marché de la consommation qui régit tout. Le bonheur n’est pas dans la possession mais dans l’existence.

Vous avez aussi joué avec le second degré, c’est plutôt rare dans la comédie musicale...
Oui, je crois que j’ai le sens de l’humour, alors j’en ai mis dans mon spectacle ! (Il rit). Comme on traite d’une histoire d’amour, je ne voulais pas simplement dresser les bons contre les méchants et être manichéen, je voulais que ce soit plus riche que ça. Mais j’ai surtout voulu faire un spectacle différent et original. L’idée même de comédie musicale est réductrice: j’ai mis de la vidéo, de la chorégraphie, des éléments de cirque… Je réfléchis en fonction de ce qui me fait vibrer, pleurer, rire.

Vous êtes content de votre casting, notamment Thierry Amiel et Cylia?
Oui. Thierry est très timide et il doute beaucoup, à l’image d’Adam. Il a aussi une très belle voix et il est très travailleur: il a appris à danser, à jouer la comédie. Quant à Cylia: je cherchais une métisse, pour aller avec Adam, et coller avec les thèmes de tolérance et de mixité du spectacle. Quoi de mieux qu’une métisse pour représenter le monde d’aujourd’hui?


Adam & Eve -- Le Making-of du nouveau clip "Ce... par AdametEveProd