How do you say « La jeune scène » ?

— 

Top 3. Le répertoire géré par la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) est aujourd'hui le premier répertoire non anglo-saxon à l'export. Il est juste derrière celui des Etats-Unis et de l'Angleterre, au troisième rang mondial, a annoncé la Sacem à Cannes dimanche, dans le cadre du Midem, marché international de l'édition musicale. 80 millions d'euros ont été perçus à l'étranger en 2011, 8 % de plus par rapport à 2010. David Guetta, sans surprise, arrive en première et deuxième position du Top 20 avec « I Gotta Feeling » et « Sexy Bitch ». La Sacem évoque aussi Bob Sinclar, Air ou Justice pour illustrer cette vitalité à l'export. Zaz, Selah Sue, Hindi Zahra, Charlotte Gainsbourg, Phoenix, Ben l'Oncle Soul, ont fait aussi leur petit effet à l'étranger. Pour Bernard Miyet, président du directoire de la Sacem, le succès du répertoire repose sur « une extrême diversité de genres musicaux » d'une société qui compte. « 163 nationalités représentées par 137 000 membres ».Anaëlle grondin, envoyée SPÉCIALE à CANNES