Les geeks en BD: des planches de jeux vidéos

Recueilli par Joël Métreau

— 

Extrait du strip «Bomberman» ou comment partager en toute sérénité un jeu vidéo dans le couple.
Extrait du strip «Bomberman» ou comment partager en toute sérénité un jeu vidéo dans le couple. — Shampoing / Delcourt / B. Vivès

Bastien Vivès, 27 ans, vient de sortir Le Jeu vidéo (éditions Delcourt, 9,95€). Dans ce livre qui rassemble des strips issus de son blog et des inédits, ce dessinateur offre des chroniques piquantes et drôles autour du jeu vidéo. Interview d’un gamer.

Vos premiers jeux?

«J’avais une Game Boy vers l’âge de 6 ans. Je jouais à “Tetris”, “Super Mario land”, aux “Tortues Ninja”. Mais comme on n’avait pas le droit d’avoir de consoles chez nous, on passait tout notre temps sur la Megadrive de nos cousins, deux mois par an.»

Votre plus belle victoire ?

«C’était il y a un an et demi : la première fois où j’ai gagné contre un gros joueur. Un match sur une borne, chez Arcade Street, près de mon atelier, à Paris.»

Votre plus belle défaite?

«On était quatre potes et on jouait au premier “Resident Evil” [jeu d’horreur] sur PlayStation. Personne ne voulait prendre la manette, car tout le monde flippait.»

Citation préférée dans un jeu?

«Une phrase horrible, celle du personnage Vega dans “Street Fighter” lorsqu’il gagne : “Les gens laids et faibles devraient être bannis de la société.”»

Un jeu que vous avez honte d’aimer?

«C’est bête, mais la plupart des puzzle games de Facebook. Ils sont moches, mais j’aime bien. Et c’est gratos.»

Votre adversaire de rêve?

« Ken Bogard, un commentateur de matchs sur le jeu de baston “Street Fighter”. Sinon, je jouerais bien contre Penélope Cruz.»

Une bonne raison de décliner l’invitation de sa moitié quand on joue?

« Faire un coup d’Actors Studio, insister sur l’épanouissement de la passion… En vérité, il faut faire du chantage actif, car il n’y a pas de bonne raison.»

Danse classique

Présent à Angoulême, Bastien Vivès a reçu hier son grand prix de la critique de BD 2012
pour Polina (Casterman), un bel album sur la danse classique.