La chanteuse de blues Etta James est morte

DECES L'interprète américaine de «The Wallflower» et «Good Rockin' Daddy» s'est éteinte à l'âge de 73 ans...

A.G.

— 

La chanteuse de blues Etta James en 2008.
La chanteuse de blues Etta James en 2008. — WENN/SIPA

Considérée comme l'une des plus grandes chanteuses de la planète, Etta James, de son vrai nom Jamesetta Hawkins, est morte en Californie à l'âge de 73 ans, rapporte CNN.  L'interprète a succombé à une leucémie a indiqué son manager et ami de longue date Lupe de Leon, au média américain. Son mari, Artis Mill, et ses fils, étaient à son chevet. Elle s'apprêtait à fêter ses 74 ans mercredi prochain. «Sa musique défiait toutes les catégories. J'ai travaillé avec Etta pendant 30 ans, elle était mon amie et elle va me manquer», a  confié Lupe de Leon à CNN.

Au mois de décembre, Reuters annonçait qu'Etta James se trouvait en phase terminale. La chanteuse souffrait précisément de leucémie (détectée en 2010), de démence et de problèmes rénaux, «entre autres maladies», avait expliqué son médecin à ce moment là.

Rendue populaire à travers des chansons comme «The Wallflower» ou «Good Rockin' Daddy», Etta James, qui a commencé sa carrière à l'adolescence, a remporté six Grammy Awards selon la presse anglo-saxonne. Elle avait également tourné en première partie des Rolling Stones et chanté avec le groupe de rock Grateful Dead, rappelle Reuters. Un de ses plus grands succès a été son interprétation du hit «At last». Ce dernier a été fréquemment repris depuis, notamment par Beyoncé, qui l'avait interprété lors du bal d'investiture de Barack Obama en 2008.