Martinique, côté Caraïbes

La rédaction du routard

— 

La baie de Saint-Pierre offre une sublime vue sur la montagne Pelée.
La baie de Saint-Pierre offre une sublime vue sur la montagne Pelée. — FRILE / SIPA

La Martinique, ses plages, ses eaux transparentes, idéales pour la plongée, son rhum… tout ça, on connaît déjà. Et si pour changer on partait sur la côte nord-ouest, moins fréquentée, faire l'ascension de la montagne Pelée ? Avec ses 1 397 m, c'est le point le plus élevé de l'île. De loin, quand on la voit si dénudée sur ses flancs ouest et sud, on se croirait presque en Auvergne sur la chaîne des Puys. Avant de partir, assurez-vous de la météo, afin d'être sûr de profiter durant les trois heures de montée des points de vue sur la côte atlantique jusqu'à la pointe de la Caravelle.

« Le Petit Paris des Antilles »
Pour vous remettre de vos efforts, et faire plus ample connaissance avec le volcan, direction Saint-Pierre, autrefois surnommée « le Petit Paris des Antilles ». Avant l'éruption de la montagne Pelée qui la ravagea en 1902, la ville était la capitale économique et culturelle de l'île. Souvenir de cette époque, l'ancien théâtre, réplique de celui de Bordeaux, dont ne subsiste que le dallage, quelques pans de murs et l'escalier. A voir aussi l'ancienne église du fort, restée en l'état avec son entrée barrée par un énorme bloc de roche volcanique. Le Centre de découverte des sciences de la Terre et le musée vulcanologique Franck Perret sont des visites incontournables pour mieux comprendre l'histoire de Saint-Pierre et le phénomène volcanique. Pour se changer les idées, on vous conseille d'aller faire un tour à la distillerie et l'habitation Depaz. C‘est non seulement l'une des plus jolies propriétés de l'île, mais en sortant vous serez incollable sur la fabrication du rhum. Le marché, qui se tient dans un joli bâtiment métallique de 1924, vaut également le déplacement pour son ambiance typique et coloré. L'animation est à son comble le vendredi et le samedi. Côté plages, celle de Saint-Pierre est très agréable. Vous en trouverez aussi de nombreuses, bien au calme, en allant vers Le Prêcheur. Ne soyez pas surpris, sur cette partie de la côte le sable est noir, mais rassurez-vous la température de l'eau est tout aussi bonne.