Autoportrait en miroir grimaçant

©2006 20 minutes

— 

Surfeur et philosophe, juif pratiquant et amateur de cigares, Michaël Sebban est un personnage romanesque autant qu'un romancier. Dans son troisième roman, Kotel California (Hachette Littératures), on retrouve son héros Elie S., prof de philo en banlieue parisienne, juif religieux et passionné de surf. « Il me ressemble, oui, mais ce n'est pas moi. Un peu comme quand on se regarde dans le miroir en grimaçant ! » Son héros cède aux sirènes de la Californie et devient cuisinier casher, paparazzi, puis homme de main d'un caïd à L.A. « Bien sûr que j'ai vécu ce périple ! Je ne sais pas écrire ce que je ne vis pas. Après, la fiction s'en mêle, mais j'ai vraiment été cuistot et paparazzi. »

K. P.