Musique: Le marché pourrait connaître une inflexion en 2013 selon Pascal Nègre

A.G. avec Reuters

— 

Le président d'Universal France, a estimé dans Les Echos que le marché de la musique en France pourrait enfin connaître une inflexion en 2013 avec la montée en puissance des achats sur Internet, après plus d'une décennie de baisse sous le coup de l'effondrement des ventes de CD.                                  

Dans une interview au quotidien publiée ce lundi, il estime que le marché français devrait enregistrer un nouveau repli en 2011, dans une fourchette comprise entre -3,0% et -3,5%, qui marque toutefois un ralentissement par rapport aux baisses de 15% à 20% enregistrées il y a quelques années.

«La tendance commence à s'inverser mais la musique n'est toujours pas sortie de la crise en France», estime le responsable d'Universal, filiale du groupe Vivendi.

Les ventes sur Internet ont décollé l’an dernier

Selon Pascal Nègre, la France a notamment vu ses ventes de musique sur Internet décoller l'an dernier, soutenues par une hausse de 15% des téléchargements sur les plateformes légales ainsi que par la montée en puissance des offres d'abonnement payantes sur le Web, comme celle proposé par le français Deezer.

Au total, les ventes numériques devraient représenter 25% de l'ensemble du marché, estime le patron de la maison de disque, ce qui est toutefois insuffisant pour compenser le recul des ventes de CD qui devrait atteindre environ 8% pour 2011, souligne Pascal Nègre.