Déjà un prix pour Omar Sy

— 

Omar Sy et Maïwenn, meilleurs acteur et réalisatrice pour la presse étrangère.
Omar Sy et Maïwenn, meilleurs acteur et réalisatrice pour la presse étrangère. — S.LEBLANC/20MINUTES

Il est intouchable, mais pas insensible. Omar Sy, l'homme qui « cache sa joie avec des vannes », comme il dit, a remporté vendredi le prix du meilleur acteur lors des 17e Lumières de la presse étrangère. « Il y a des moments dans ma vie où je me suis senti un peu étranger en France, donc ça fait plaisir que la presse étrangère me rappelle que je suis français, et acteur », a-t-il déclaré, succédant à Michael Lonsdale (Des hommes et des dieux) et Tahar Rahim (Un Prophète). Pour ces Golden Globes à la française, qui sont un bon indicateur des Césars à venir, Omar Sy a volé la vedette à Jean Dujardin. Ce qui tombait bien car ce dernier était absent pour cause de Golden Globes américains, comme toute l'équipe de The Artist, d'ailleurs. Ce qui n'a pas empêché le film de Michel Hazanavicius de remporter deux Lumières : meilleur long métrage et meilleure actrice pour Bérénice Bejo. Le réalisateur primé cette année est une réalisatrice : Maïwenn, pour Polisse. Stéphane Leblanc