Un « Hamlet » léché mais glacé

©2006 20 minutes

— 

L'Odéon fête sa réouverture avec Hamlet [un songe], après trois ans de travaux. Et pour un théâtre fraîchement lifté, c'est à une variation moderne et allégée (1 h 30, trois fois moins que la normale) que Georges Lavaudant convie le public jusqu'au 27 mai. Ponctué d'intermèdes chorégraphiés par Jean-Claude Gallotta, cet Hamlet est doté d'une esthétique visuelle élégante (lumières et projections vidéo) et d'une ambiance sonore hautement travaillée. Mais cette beauté glacée donne à la pièce de Shakespeare un côté désincarné, privé d'émotion. Malgré la présence magnétique d'Ariel Garcia Valdès dans le rôle-titre, rien n'y fait.

Ch. L.

Théâtre de l'Odéon,

Paris 6e.